• Marche hebdo : Dans la campagne environnante …

    Marche dans la campagne de VILLEVÊQUE/SOUCELLES  

    VILLEVÊQUE/SOUCELLES : Témoin de la « douceur Angevine »
    A seize kilomètres au nord d’Angers Villevêque/Soucelles est très agréablement situé.
    Sa campagne est l’une des plus typique de la région. Le Loir, au sud, forme sa limite naturelle. Les bois, les prairies par leurs reliefs, leurs couleurs lui donnent un attrait supplémentaire.
    Très tôt l’homme a été attiré par ce doux paysage puisque l’histoire ancienne de Soucelles se confond avec la présence d’une tribu gauloise « les Andigaves » qui vivait dans la région un siècle avant Jésus Christ.
    Trois monuments classés : le clocher de l’église XIe, le dolmen de la « pierre Césée » et le menhir dit « le doigt de César » sont des témoins remarquables de ce passé. Plus tard , après 1200, « Subcidillia » puis « Soccella », « Succella » l’un des deux villages devint « Soucelles ».

     clocher du XIe siècle …

    En direction de Briollay l’on traverse un petit village pittoresque « La Roche Foulques » où se trouve une superbe chapelle surplombant le Loir : « la chapelle Sainte Croix » du XIIe siècle.
    Un autre ouvrage plus récent (1871) mais non moins pittoresque mérite le détour : le lavoir. Il est situé à l’entrée du bourg, sur le parcours des chemins de randonnée, en direction du site naturel dit « l’espace du loir » qui borde le Loir et où les promeneurs côtoient en bonne intelligence les pêcheurs venus taquiner le gardon et l’ablette mais aussi les sandres et brochets prolifiques dans les méandres du Loir.
    Le dolmen de la pierre Césée et le menhir dit le doigt de César confirment d’une présence humaine sur les bords du Loir à l’époque du néolithique.

        Laissez-moi un petit mot ! … Merci …