• Journées RV Jardins 3/5 : Ferme et caves du Palais Briau

    Un air d’Italie avec le palais Briau à Varades … 

    Visite de la ferme et des caves du Château de la Madeleine ou Palais Briau à Varades 44
    Alors que les vacances touchent à leur fin, J’ai profiter des derniers rayons de soleil pour découvrir le palais surplombant la Loire.
    À l’entrée du domaine, des ruines, des dépendances qui datent de la Seconde Guerre mondiale. À l’époque, un avion s’y est écrasé. Aujourd’hui, la nature a repris ses droits, un arbre pousse à l’intérieur du bâtiment principal. En poursuivant sur le sentier, l’imposant palais se découvre. Le rose des briques, le gris des pierres et du métal illumine la bâtisse, même lors des journées de pluie. Sur les hauteurs de la vallée de la Loire, le palais Briau est un bijou de l’art italien. La majestueuse demeure domine la Loire.

    aile droite du corp de ferme …

    Entrée de service du Palais Briau …

    Des particuliers à son chevet !
    Construit au XIXe siècle par François Briau, un ingénieur de la région. À l’origine dénommé, « château de la Madeleine », il appartient de 1924 à 1994 de la famille de Léon Slove, industriel du Nord et de Cyril de La Patellière, de 1982 à 1994.
    Depuis vingt ans, les nouveaux propriétaires ont réinvesti les lieux, après avoir quitté leur vie parisienne. Un véritable bouleversement puisque le couple a quitté le confort de son appartement pour l’immense palais, alors laissé à l’abandon. « À l’époque, quand nous l’avons acquis, le château était dans un piteux état. Il a fallu engager d’énormes travaux pour le rendre ne serait-ce qu’habitable. » Depuis, le couple poursuit quotidiennement l’entretien du palais, mais aussi de l’immense parc qui l’entoure.

    « Pour des raisons financières, nous faisons tout nous même, et faire le ménage ne demande pas le même travail qu’un appartement ! » Et ce ne sont pas que les 1 500 m² du palais que le couple doit entretenir… Le parc en terrasse et les jardins à l’italienne s’étalent sur 18 ha, sans oublier l’une de la plus grande orangerie du département. Ils offrent une vue dégagée imprenable sur la Loire.
    Le premier propriétaire, Monsieur Briau …
    L’homme qui a construit le palais est une figure de la région. En tant que ingénieur, il a pris part au dessin et à la réalisation des lignes de chemin de fer. « Né en 1812, il a fait fortune en construisant et en exploitant des lignes de chemins de fer, de Tours à Nantes, de Nantes à Pornic, et en Italie. Il s’est beaucoup inspiré de ses voyages en Italie pour construire le palais Briau. Il a fait appel à l’architecte Édouard Moll, qui en a dessiné les plans en 1854. On y présente le mobilier et les décors d’origine, marqués par une influence italienne pour certaines parties et anglaise pour d’autres … ». OF 27/08/14

       Laissez-moi un petit mot ! … Merci …