• Zitouni et Seb … Amérique du Sud, Dernières étapes

     6700 km A.Sud … Zitouni : Urubamba ~ Cusco ~ Lima ~ Santiago ~ Paris 
     C’est la dernière étape “touristique”

    Dernières perspectives sur la Sacred Valley puis… retour à la case départ de cette seconde et ultime boucle péruvienne : Cuzco.
    Comme pour nous signifier que cette fois-ci, c’est vraiment la fin du voyage, le ciel s’est chargé toute la mâtiné pour, en ce milieu d’après-midi (après notre check-in à l’hôtel) laisser tomber quelques gouttes.
    Quelle chance nous aurons eu quand-même ! 1 jour de pluie sur 26 jours de voyage (et de soleil). Pas mal !
    Assurément, le mois de mai est idéal pour ce périple sud-américain. Pas beaucoup de touristes, une température clémente, pas énormément de vent et des couleurs sympathiques dans les campagnes.
    Pour revenir à Cuzco nous sommes grimpés, comme hier, sur le plateau cultivé situé au sud de la vallée. On peut y voir encore quelques fermes aux murs de pisé, mais elles sont de moins en moins nombreuses. A noter, sur la photo de la maison bariolée de pubs – comme le sont les versants des montagnes où la végétation est rasée pour inscrire en lettres gigantesques (plus de 100m de hauteur parfois) des marques de bières ou de fournisseurs de téléphonie mobile – la perche avec, au bout, un plastique rouge. C’est courant ici, ce système permet aux automobilistes d’être informés que là, on peut manger pour pas cher et chopper la « déripette » gratos, aussi !
    Cette femme avec ses moutons a accepté gentiment que je la photographie… pour 5 soles. La maligne ! Pour les ânes, c’était gratuit. Ils ne m’ont rien demandé …

    5 soles la photo …

    Voyez comme Cuzco est moche en périphérie ! Et le ciel gris n’arrange rien.
    De retour en ville nous avons retrouvé ces conducteurs agressifs, insupportables, intolérants… cons, en fait ! C’est clair que je ne pourrais pas vivre ici moi qui, comme chacun sait (!), suis un mec cool…
    Notre Casona typique (Novotel) est classe ?
    J’irai sans doute seul faire quelques photos de nuit dans le centre. La circulation est vraiment trop dangereuse pour que nous nous y risquions tous les deux. Donc il y aura peut-être un petit lot de photos supplémentaires… vous verrez bien.
    LE BONUS !
    Un p’tit tour by night de la Plaza Mayor de Cuzco…
    Même à cette heure tardive, trop de touristes …  Misère … Bonne nuit …

    Depuis Lima,
    Une journée pour faire en avion Cuzco-Lima (1h20 de vol effectif sur LCPerù) !
    C’en est trop de ces péruviens hargneux, incompétents, désorganisés …
    Donc pas de chronique ce soir. Zitouni est bien trop énervé, il pourrait être méchant.
    Sinon tout va bien. Notre vol pour Paris décolle demain en fin de journée … Bonne nuit …
    Conclusions :
    Très beau voyage. Des images qui respirent l’évasion. Des situations qui amènent de l’adrénaline, inquiétude, énervement, contemplation, sourires, bisous … bref, un grand merci à tous les deux de nous avoir fait partager cette aventure.

       Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • Le monde selon Gari (sculpteur sur métal) 1/2

     Heureux qui comme Gari … un mois au Vallon des Arts …

    L’artiste, qui vit et a son atelier à Ecouflant, expose au “Vallon des Arts” de son village.

    Heureux qui comme Gari revient dans son village, voir fumer la cheminée du Vallon des Arts. Et Gari, après tous ses voyages en Suisse, en Espagne, en Belgique, à Paris ou Briançon, a montré que son Loir gaulois et la douceur angevine lui plaisent davantage.

    Sculpture d’appel … au Vallon des Arts

    Le maire, a ouvert, devant une foule nombreuse, ce premier vernissage par des mots chaleureux « Gari, toi l’enfant du village, c’est un grand plaisir de t’avoir ici au milieu de toutes tes œuvres. Tu nous fais un honneur extraordinaire en réalisant cette expo avec tes œuvres qui traduisent si bien tout ton humanisme ».

     

    Gari, lui, dans son discours marqué par l’humour, n’a pas manqué de souligner son attachement à la commune et de dire combien il est heureux d’y faire cette exposition « un grand merci à la vie pas toujours facile, mais je l’aime cette vie-là. Je vous remercie sincèrement pour avoir donné, de mon vivant, mon nom à l’une des salles de ce bel écrin.

    Je suis ravi d’être tombé dans la grande marmite des artistes et je remercie tout particulièrement … tout le monde »
    Cette somptueuse exposition entre sculptures monumentales ou intimistes et ces tableaux de verre aux peintures … était visible gratuitement … CO 23/02/18

       Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • Petite promenade dans le bourg d´Écouflant

    Au cœur des Basses vallées angevines, le bourg d’Écouflant …

    Présentation d’Écouflant (en France il n’y a qu’une seule commune portant ce nom)
    La commune d’Écouflant a la particularité de posséder deux pôles d’habitation distants de 5 km : le Bourg, qui a conservé son âme de village de bord de rivière, implanté à la confluence de la Vieille Maine, du Loir et de la Sarthe (c’est cette partie que nous parcourons rapidement) et le quartier d’Éventard, situé dans le prolongement direct d’Angers. Son environnement naturel en fait une commune propice aux loisirs et à la détente tout en bénéficiant de la proximité d’Angers ….

     Nouvelle salle polyvalente : le Vallon des Arts

    Vallon des Arts :
    Situé dans le bourg d’Ecouflant, la salle de spectacle du Vallon des Arts est un équipement à vocation culturelle et festive. D’une capacité de 218 places assises, la location est possible pour les associations, les particuliers et les entreprises.
    Où se détendre :
    Avec sa rivière, ses sentiers de randonnées, la forêt et la baignade des Sablières, le Parc Anjou Aventure et ses équipements nautiques et équestres, Écouflant propose une grande diversité d’activités touristiques. Balade à vélo sur les chemins forestiers, randonnée pédestre, course à pied, promenade équestre ou en kayak, pêche ou baignade, Écouflant invite à se détendre et se ressourcer…

       Laissez-moi un petit mot ! … Merci …