• Jardins ouverts ~ Neurodon : “Le Château d´Épiré”

    NEURODON : PARC ET JARDIN DU CHÂTEAU D’ÉPIRÉ SAVENNIÈRES

    Le parc et le jardin du château d’Epiré ont été créés par le colonel Poudret de Sevret en 1839. Les plantes, arbustes, fruitiers ont été fournis par M «Lebreton Jeune». Le parc situé au milieu d’un vignoble a été placé face au nord et à l’est-nord-est pour protéger la maison des vents froids d’hiver. Le promeneur emprunte à son gré des allées en courbes amples, bordées de buissons délimitant les bosquets et les axes de vue. Des percées permettent de voir la vallée. Ce cadre enchanteur invite à la méditation et à l’observation de la nature. Quelques espèces intéressantes l’enjolivent : les cèdres, les ormes de Sibérie, tulipiers, ginkos, taxodium sempervirens, sophora japonica, etc… On remarquera dans le parc la belle chapelle de style « Plantagenêt », un kiosque, un croquet, un tennis en terre battue qui est remis en état tous les ans au début de l’été.

    Le château d’Épiré 49 …

    Jardins ouverts pour le neurodon

    Pour la 16e année consécutive, les jardins invitent à la solidarité ! En partenariat avec la fondation des Parcs et Jardins, plus d’une centaine de jardins répartis dans 8 régions de France participent à l’opération Jardins Ouverts du 5 au 8 mai. L’occasion de découvrir les richesses du patrimoine français tout en faisant une bonne action et… en prenant soin de votre cerveau ! En effet il est prouvé que le bien-être participe à la bonne santé du cerveau.
    Le rendez-vous a un double mérite : il vous garantit une mise au vert – dont votre cerveau ne se plaindra pas -, et vous permet aussi de faire une bonne action.

    Le Neurodon est de retour dans toute la France et se décline aussi dans le Maine-et-Loire, où huit sites seront exceptionnellement ouverts au public, dès ce week-end.
    Depuis 15 ans, cet événement national est le fruit d’un partenariat entre la Fondation des parcs et jardins de France et la fédération pour la recherche sur le cerveau (FRC). Une association de deux thématiques, qui peut paraître surprenante, mais dont la science a démontré la pertinence.

    « La marche à pied, passer du temps avec ses proches, prendre l’air dans un environnement agréable sont autant d’activités bénéfiques pour le cerveau, 
    rappellent les organisateurs de l’événement. En plus de la notion de plaisir qui est majeure pour le bien-être de cet organe, ces activités permettent de combattre le stress, d’oxygéner et de stimuler le cerveau. »
    D’où l’intérêt d’une petite promenade, dans un lieu privilégié. Pour chaque ticket d’entrée acheté, 2 € sont reversés à la recherche sur le cerveau. Des petites sommes qui, au fil des ans, ont permis d’en accumuler de plus grandes. En quinze éditions, le Neurodon a permis de collecter, en France, « 500 000 € de dons, reversés à la FRC » et a accueilli en tout 250 000 visiteurs. Ainsi, « dix projets de recherche sur le cerveau ont été financés à hauteur de 50 000 € chacun ». Je suis convaincu ! …

       Laissez-moi un petit mot ! … Merci …