Retour sur les lieux de vie de mes 14 ères années …

Trois lieux de vie durant mes 14 premières années … 2/3

… Montrevault où j’ai vécu mes années d’ado … (Communauté de communes de Montrevault sur Èvre)

Quelques anecdotes : 

Le 20 juillet 1944, le viaduc du Petit Anjou est bombardé par un avion canadien des Forces alliés. Avec l’aide des FFI, il s’agit de gêner au maximum la retraite allemande. Ce double-queue largue une bombe qui effleure seulement le tablier près de la culée de Saint-Rémy. La voie est sérieusement déformée et un décalage de quelques dizaines de centimètres va désormais empêcher tout trafic. Le passage du pont métallique nécessite dès lors bien des précautions. Le transfert de la rame avec ses voitures vides de voyageurs est assuré à l’aide d’un treuil qui tire les wagons amenés par les locomotives aux abords de chacune des deux culées de rive. Ainsi les usagers vont effectuer le parcours à pied au-dessus du vide jusqu’en 1947, date de la fermeture de la ligne.

Le pont de Bohardy classé MH et l’Èvre qui coule dessous

Après les nationalisations, c’est E.D.F qui remplace en 1946 la Sté Nantaise d’Électricité. Le 125 volts laisse place progressivement au 220 afin de diminuer la grosseur des fils de ses lignes de transport
En mars 1947, fermeture de la ligne de chemin de fer aux voyageurs. La ligne est définitivement fermée le 31 août après un dernier trafic de marchandises. Un oncle y était chauffeur de locomotive. En cours d’année 1958, lors du branchement d’un particulier sur le service d’eau communal, un éboulement se produit au fond de la tranchée de service qui laisse apparaître une profonde salle voûtée creusée dans la roche. Plusieurs souterrains s’en échappent dans trois directions : 

… vers la rue St-Nicolas, la place St-Vincent et la rue du Commerce. Le maire de la commune, prend les dispositions nécessaires mais n’obtient pas des Ponts et Chaussée la possibilité de suspendre les travaux en vue de recherches plus poussées. Il est alors question de sécurité et le trou est rebouché dans la foulée. Les halles du XIXe siècle sont détruites en 1966.

J’ai bien aimé cette tranche de vie …

Rappelez-vous, début des années 50, la loi “Loucheur” permit aux prolétaires d’emprunter sur 10 ou 15 ans pour construire leur maison. Mes parents en profitèrent mais je ne vous montrerais pas cette maison moult fois transformée après qu’ils l’eurent quitté pour la retraite.
J’ai aimé cette tranche de vie qui m’a permis de toucher à l’industrie de la chaussure, florissante à cette époque, puis, n’y détectant pas de plan de carrière possible, j’ai bifurqué vers l’électricité et la grande ville … Angers. 

   Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

10 commentaires sur « Retour sur les lieux de vie de mes 14 ères années … »

  • Bonjour Claude,

    me revoilà un peu, les enfants viennent de partir et nous avons la maison à remettre en ordre, ainsi que la piscine (mais grâce à cet achat d’un robot car l’aspiration par le skimer est out ) Heureusement ce robot marche très bien, il fait du beau travail. Peut être n’aurais-je pas à rentrer dans l’eau pour la fermer ?

     

    Nous voilà en train de souffler pour qq jours car Magali revient le 14 août (nous rapporter la voiture, puis ils embraquent le 15/août pour Berlin

    Véronique et Olivier reviennent le we du 25.

    Et Xavier revient le we du 1 et 2/09 avec sa chérie.

    Nous allons essayer de souffler un peu avant cela et j’essaie de revenir lentement sur mon blog.

    J’espère que tu as passé du bon temps début août malgré la chaleur.

    Tes photos sont pleines de nostalgie, mais c’était autrefois, maintenant tu as de la chance de vivre dans une belle ville, profite en. En 1950 je n’avais que 2 ans je n’ai pas beaucoup de soubvenirs de cette époque.

    Bonne fin de dimanche et amitiés.

  • Tranches de vie qui laissent des souvenirs, mais qu’en est-il quand on les redécouvres quelques décennies plus tard ?…

    Bonne journée

  • Comme il doit-être agréable de s’y promener, surtout après avoir lu l’historique de ce lieu, de ce pont, de tous ces arcs, par-ci, par-là, un qui s’en va même sous une maison !
    C’est vraiment très beau et tes photos sont magnifiques.
    Oui, notre histoire est vraiment intéressante, nous continuons à la découvrir avec les progrès actuel, les nouvelles découvertes etc …
    J’aurais pu me trouver dans la cathédrale, j’avais fait le nécessaire. Mais quand j’ai lu les contraintes énormes à cause du service de sécurité, présence dès le matin, assise avec juste un demi litre d’eau dans la cathédrale pendant des heures, mal placée car les personnages étrangers avaient droit aux meilleures places évidemment avec télé devant eux ! et surtout, appareils photos interdits !!! de quoi rester chez moi devant ma télé et je n’ai pas regretté.
    Pas de Macron, pourtant amiénois ! il avait piscine, ou plage … une honte. Les amiénois sont furieux.
    Comme quoi, nous sommes souvent déçus de nos jours.
    Tout était organisé par la Grande Bretagne, ceci explique peut-être cela ?
    Le prince William était saisi de voir la grandeur de notre cathédrale, et oui !!!
    Bises Claude et à bientôt !
  • Une tres belle bourgade , je suis en admiration devant ce pont du XVème siècle .

    Merci pour les anecdotes concernant Montrevault et tes précisions sur cette tranche de ta vie .

    Chez nous l’électricité est  encore assurée par un fournisseur local , par l’ UEM ( historiquement depuis 1901 ) pour plus de renseignements voir ici.

    Bonne journée

    Bisous

  • Ca me rappelle le changement du 110 au 220, il avait fallu changer tous les appareils électriques qui ne pouvait pas se commuter. 

    Dans ma ville d’enfance il y a toujours une régie électrique autonome, ce n’est pas EDF, les tarifs sont plus bas, c’est un droit qui a été accordé après la seconde guerre mondiale mais je ne sais pas à quel titre. 

    Bonne fin de semaine. 

  • …c’est émouvant de lire ce que furent tes premières années avec cette page d’histoire. Quelquefois, notre destin semble tout tracé pour finalement dériver ailleurs.

    Bises du jour,

    Mireille du sablon

  • Tiens, c’est étonnant, j’ai fait mes 16 premières années professionnelles dans l’industrie de la chaussure !

    Et je pense y avoir fait une belle carrière … puisque j’étais cadre quand l’usine a fermé.

    De 1976 à 1986 … avec plusieurs audits en entreprise, à chollet.

    Que de bons souvenirs.

    Tu étais dans quelle « boite » à montrevault (ou ailleurs) ???

    Tes photos sont superbes.

    Toujours des lieux où il fait bon vivre, comme tu dis …

    Bonne fin de semaine, avec, enfin, un vrai temps d’août (tandou = temps doux. lolll !)
    Allez, je ne peux pas dormir, vais prendre ma petite pilule … bien besoin …
    Ca va me reposer la tête. 😉
    Bisoux,  cher claude

     

  • Bonsoir 

    Quel beau village ! c’est peut-être mon beau-père canadien, qui était pilote à la dernière guerre, qui a bombardé le pont ??  ça serait une drôle de coïncidence.  :-))

    Je suis sous le charme de ce village. 

    Merci

     

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.