Chronique aventure en Inde 2018 ~ Zitouni ~ Cochin / Allepey / Cochin

Chronique de voyage : ÉTAPE 1 (179 KM)

Préambule : Tels Vasco De Gama qui, en 1498 débarqua sur les côtes de l’état du Kerala situé à l’extrême sud-ouest de l’Inde, nous avons joué les explorateurs ! Plaque tournante du commerce entre l’Asie et l’Europe méditerranéenne depuis l’antiquité, le Kerala, authentique, nous a séduit dès nos premiers tours de roues au guidon de la Royal Enfield Himalayan par sa population cosmopolite affable et curieuse, par sa richesse architecturale, son littoral animé et ses forêts apaisantes. Certains quartiers de la ville ont conservé une atmosphère européenne. S’y trouvent de très anciens bâtiments que nous nous sommes empressés de découvrir.

au hasard des rencontres …

Mardi 06 novembre 2018
08h00 Petit déjeuner… dans le noir. Il n’y a pas d’électricité.
08h45 Départ.
08h46 Philippe et Véro sont déjà arrêtés. Ils n’ont fait que 150m. Panne d’essence.
Le reste de la troupe va faire le plein. Je les accompagne pour, ensuite, ramener au moins une bouteille d’essence aux malheureux.
09h30 Enfin, c’est parti !
La boucle d’aujourd’hui nous mène au sud, vers les Backwaters. Une sorte de mangrove où naviguent des centaines de house-boats, de grosses barcasses en bois habitables avec des toits en roseaux. Ça pue le mazout mais c’est beau.
Nous poursuivons notre route pour effectuer une petite boucle dans les marais. Très sympa, avec quelques tronçons de pistes grasses.
Nous déjeunons dans un restaurant climatisé. Quel bonheur.
Il est 14h quand nous replongeons dans la fournaise.
Ma moto manque d’huile. Plusieurs arrêts seront nécessaires avant que nous ne parvenions enfin à dénicher un garage qui acceptera, après de longues négociations de faire le complément d’huile.
En fait je dois aller avec un jeune dans un autre atelier, pour cette simple intervention.

Arrivés sur place, pas moins de 7 mécanos se jettent sur ma moto. Un chef d’atelier est là aussi, et bien sûr le patron. Un formulaire en 3 exemplaires est rempli, avec toutes les caractéristiques de la moto : numéro de cadre, de moteur, le kilométrage, l’immatriculation… Un vigile vient noter en plus l’heure d’arrivée, l’immatriculation, mon nom…
Tout ça pour 1/2 litre d’huile !!!!
Je perdrai bien une heure dans l’histoire.
Il est 16h. Nous décidons de zapper un arrêt à la plage, un autre dans un petit port de pêche pour rentrer avant la nuit à l’hôtel.
La journée aura été mouvementée. Et que dire de la circulation, du bruit, des indiens qui grouillent partout… Hallucinant !
On verra bien ce que nous réservera la journée de demain…

Laissez-moi un “com” et/ou retournez à l’ ACCUEIL pour voir les précédents articles !

11 commentaires sur « Chronique aventure en Inde 2018 ~ Zitouni ~ Cochin / Allepey / Cochin »

  • Un périple qui commence mal mais quelles belles photos ensuite. Les paysages sont superbes et si colorés. Excellente journée et doux dimanche pour toi, Claude
  • Bonsoir Claude. Yessss ! une nouvelle aventure pour notre plus grand plaisir. Je vais suivre le tout avec attention.

    Quand on voit la différence de mentalité de ce pays, c’est toute une expérience.

    Merci

  • ..j’aime bien les couleurs de ces barques mais pour sûr, l’odeur n’est pas sympa…

    Bises du soir

    Mireille du sablon

  • Un départ qui réserve déjà des surprises . J’aime beaucoup le type d’embarcation qu’on voit sur les photos , dommage pour les odeurs de mazout .

    Merci pour cette plongée dans un univers bien différent du notre .

    Bonne soirée

    Bises

  • Bonjour Claude

    Quel plaisir de suivre cette balade mouvementée !!!

    aussi bien en écrits qu’en images !

    les paysages sont très beaux mais bon en photo c’est toujours beau, on ne voit pas tout …. comme dans tous ces pays qui n’ont pas nos mêmes normes, ils se compliquent moins la vie que nous !!!

    J’imagine bien l’ambiance au garage !

    j’ai remarqué que les femmes participent à l’entretien des routes … sans se plaindre !

    Tout m’a plu ….  de l’étalage du poissonnier aux bateaux de pêcheurs en passant par la végétation, c’est la vie comme je l’imagine là-bas

    Merci pour le partage

    Bises, bonne soirée

     

  • Bonjour Claude, C’est un autre monde sans doute, rien à voir avec le nôtre en tout cas ! Le contraste est sûrement saisissant et c’est ce qui attire certains je suppose. Merci pour ce dépaysement ! Bizh
  • Bonjour Claude de belles photos de ce pays fascinant,et un récit plein d humour de Zitouni.

    Bonne fin de semaine et bises audoises

    Chatou

  • Quelle belle végétation !

    On sent déjà le dépaysement total.

    Un peu fort, le coup du manque d’huile, quelle histoire ! Lolll

    Bonne fin de semaine glaciale !
    Bisoux, cher claude

Les commentaires sont fermés.