Les Basses Vallées Angevines, repoussoir à touristes

Vers un entretien indispensable des Basses vallées angevines 

Il est grand temps mais seules quelques communes semblent s’en préoccuper.
Tous ces peupliers morts couchés ou debout ainsi que ceux envahis par le gui vont partir au fil de l’eau pendant les prochaines crues et emporter à l’occasion les clôtures riveraines …
Toutes ces haies non entretenues sont autant de frein à l’écoulement des eaux et la valeur visuelle touristique des lieux.

… de nombreux peupliers dans cet état !

Les milieux humides et le réseau hydrographique des BVA représentent une superficie totale d’environ 9 200 hectares. Ils présentent de nombreuses perturbations d’ordre physique et biologique.
La perturbation des écoulements d’eau et de la libre circulation des poissons, l’entretien défaillant du milieu, le développement de la jussie (plante aquatique exotique envahissante) et des attentes parfois contradictoires des différents usagers et touristes font qu’il est urgent de travailler pour une restauration et un entretien coordonné des cours d’eau, de leurs annexes hydrauliques, des zones humides et des interfaces avec les terrains riverains, sur ce site reconnu d’intérêt écologique majeur.

Un bonne décision … à imiter !

L’abattage des peupliers sauve les berges du Louet ! …
(Un long bras de Loire s’étendant des Ponts de Cé à Chalonnes sur Loire 49)
Les travaux sur le bord du Louet dans les neuf communes du Syndicat d’aménagement et de gestion des eaux Layon-Aubance-Louet sont terminés, une réunion de réception des travaux a été organisée.
Dans le cadre des travaux pour la restauration de la végétation des berges du Louet, le Syndicat d’aménagement et de gestion des eaux Layon-Aubance-Louet, avait invité, mercredi dernier, en mairie de Rochefort, les responsables locaux à une cérémonie de réception de la fin des travaux des abattages des peupliers ».
Aux petits soins du Louet
La vice-présidente « milieux aquatiques – du sous-bassin versant du Louet a donc évoqué ces travaux d’abattages des peupliers. « Ces travaux ont été entrepris dans le but de limiter leur chute afin d’éviter un danger pour l’usager, mais aussi pour protéger les berges (éviter leur effondre-ment) et enfin pour permettre de diminuer l’appauvrissement de la biodiversité » a-t-elle déclaré. Elle a précisé « que les travaux, effectués dans neuf communes du Syndicat, avaient été suivis par la LPO et la Fédération de la pêche, très présentes toutes les deux. Elle a ajouté, sur un autre plan, que nous avions des financements à hauteur de 80 % des travaux ».
Le représentant l’entreprise Travaux Publics Forestiers qui était en charge de ce grand chantier a expliqué … Nous travaillons ainsi de Bayonne à Dunkerque, avec un matériel performant et efficace en terrains difficiles, ce qui nous permet de nous adapter aisément au manque ou au trop d’eau. Et puis, les arbres récupérés sont réduits en copeaux, et valorisés, puisque nous avons une trentaine de chaufferies collectives à alimenter ».

  Laissez-moi un commentaire ! … Merci …

Les 12 commentaires Déposez votre commentaire ...

  1. Flaneur /
    Bonjour Claude
    Y a des emplois à créer dans ce domaine
    C’est certain que ce laisser-aller contribue à des dysfonctionnements
    Mais voilà, la vie va ainsi !
    Bonne semaine
    Daniel
  2. GinetteD /
    Bonjour Claude.

     

    C’est vrai  que cet endroit n’est pas très attirant. Dommage de ne pas aménager le tout pour en faire un lieu de détente. Peut-être que le tout n,est pas possible ? ça je ne le sais pas.

    J’espère que tu as passé un bon congé de Pâques. Ici nous sommes allés voir nos fils et petits-enfants  pour 7 jours, et depuis, j’ai bien des messages en retard, mais tout va se rétablir.

    Merci et à la prochaine

     

    Ginette D

  3. giselefayet /
    L’abattage de certains arbres est nécessaire pour sauver les berges , il a été fait le long du canal et de certains étangs ici et suivi de nouvelles plantations heureusement car nous nous habituons à ces arbres .

    Bonne soirée

    Bisous

  4. lucia /
    Malheureusement ce n’est pas la seule région où aucun entretien n’est fait pour sauvegarder les berges où autres. Je me souviens de Chateauneuf Sur Sarthe où rien n’était fait

    Bisous et bonne fin de journée

    Lucia

  5. Mistigris34 /
    quel reportage-photos très parlant, c’est désolant de voir çà, mais sans doute cela va se faire ????

    suite à la réunion dont tu parles ? avant il y avait des agriculteurs, riverains qui entretenaient leurs parcelles, maintenant personne ne veux plus rien faire et voilà le résultat, loi de ceci qui interdit ci et çà, autre qui contredit la première, etc….et plein de personnes sans travail et qui en cherchent,

    pourquoi ne pas utiliser ces mains ???

    bon attention le nouveau résident de l’elysée va s’en occuper……………un jour ….peut-être, chez toi et ailleurs ….

    bonne soirée, et alors le drone ??? tu es toujours en expérimentations…ou en attente d’autorisation de pouvoir voler ??

    MIAOU !!!!

  6. Pastyme /
    Des abattages raisonnés avec évacuation et valorisation des troncs et branchages….effectivement une bonne marche à suivre….il y a trop de laisser aller sur des sites qui risquent d’être inondés avec les risques inhérents au transport par les eaux qu’on n’arrête pas de tous les détritus non évacués le long des berges…mais le « nerf de la guerre »…..l’argent…..sera trop souvent mis en avant pour ne rien faire, hélas !

    bonne soirée

  7. mireille du sablon /
    …je comprends mieux, au travers de tes explications, pourquoi il faut en passer par là…

    Bises de Mireille du sablon

  8. Lucky Ozz /
    Comme d’hab, l’Humain fait n’importe quoi, au gré des subventions… c’est triste d’en venir à abattre les arbres pour compenser un manque d’entretien… C’est sûr qu’en les abattant ils risquent plus de tomber ! Peut-être que sans les arbres et en bétonnant les berges elles seraient super mieux préservées…

    Bonne journée

  9. Fabymary POPPINS /
    Et voilà, quand l’argent public est mal dépensé, on en arrive à de tells choses. Par contre ici j’ai vu avec plaisir que les municipalités entretiennent les fossés… Mais en même temps ils sont obligés sinon pendant les épisodes cévenols tout serait inondé, bises
  10. AnnickAmiens /
    Décidément, je vois que les humains font n’importe quoi avec la nature. Pendant que dans ma ville on élague trop, on abat des arbres pas malades, on rase tout histoire que le coût de l’entretien soit des moindres, dans d’autres endroits on abandonne la nature. Tous ces arbres morts sont bien tristes à voir.
    J’espérais qu’un candidat nous parle de protection de cette nature qui nous est vitale, propose de vraiment s’en occuper, la défendre, la protéger, parle pour nous d’une nourriture la plus saine possible, d’animaux respectés mais non … le fric le fric le fric … avant tout.
    Si tu connais quelqu’un qui s’occuperait de tes arbres, tu me dis que je vote illico pour lui.

    Merci d’en parler, je suppose que tes photos ont été prises aussi avec ton apnvolant ?

    Gros bisous

  11. lylytop /
    intéressant article, j’aime beaucoup tes explications

    bises amicales

    lyly

  12. Martine 85 /
    Coucou me revoila apres une longue pause petites filles. C’est triste de couper de beaux arbres mais hélas indispensable pour préserver les berges. Bisous.

Laisser un commentaire