La fête des métiers d art en Anjou … 2/2

La fête des métiers d’art en Anjou … seconde partie … 

En Anjou, entre les ateliers d’artistes individuels et les grandes entreprises de restauration du patrimoine, l’éventail des métiers d’art est large.
Dans cette deuxième partie laissons parler
Tiphaine Caille, alias LouBK, qui s’est installée il y a six ans et demi après avoir beaucoup bourlingué.

Très jolie déco pour un plat à … ♪♫ ♪♫

La Pointe se fera sur un coup de cœur : «J’y suis venue pour rencontrer un ferronnier. Trois semaines après, je montais mon atelier». Amarrée à l’ancien port de Loire depuis bientôt sept ans, la vitrailliste sait que rien n’est jamais gagné. «Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles» – sa devise -, elle se démène pour faire connaître son travail sur un marché qui n’est jamais acquis d’avance. «On peut vite s’essouffler» admet-elle. C’est pour cela qu’il faut rester toujours en mouvement. A la Pointe justement, une association d’artistes, Confluence des arts, dont elle a été présidente, joue collectif. Ce week-end encore, à l’occasion des Journées des métiers d’art, la boutique commune et plusieurs ateliers s’ouvriront au public.

 Puis aux Ponts-de-Cé : Une entrée dans les coulisses de la création

Lieu unique et innovant en Maine-et-Loire, Rive d’Arts est situé en bord de Loire, à 10 minutes d’Angers, aux Ponts-de-Cé, au cœur du Val de Loire classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Rendez-vous pour l’économie créative, au pôle création de Rive d’Arts 3 activités favorites :
– Des ateliers ouverts à la location pour des professionnels issus de l’économie créative.
– Des événements créatifs
– Des expositions d’Art visuel professionnelles
Ainsi, Rive d’Arts offre l’opportunité au public de visiter de temps à autre des lieux de production d’entreprises créatives comme de découvrir certains savoir-faire peu connus lors des expositions pédagogiques.
En d’autres termes, Rive d’Arts nous invite dans les coulisses de la création !
Une nouvelle vie est donnée aux anciens établissements Cannelle, ancienne usine de fabrication d’hameçons et d’articles de pêche des Ponts-de-Cé. Aujourd’hui, Cannelle devient … Rive d’Arts !

  Laissez-moi un commentaire ! … Merci …

Les 9 commentaires Déposez votre commentaire ...

  1. nicole gaillet /

    La seconde partie est tout aussi plaisante que la première. J’ai beaucoup aimé la découverte de l’atelier du luthier et les vitraux. Belle fin de journée Claude.

  2. GinetteD /

    Bonjour Claude. J’adore ces expositions et malheureusement j’ai pas la chance d’en voir souvent dans mon coin. Mais heureusement que je peux en visiter sur ton Blog et sans même être obligée de passer à la caisse 🙂

    J’adore la création du  verre amalgamé à un morceau de bois.

  3. chatou11 /
    Coucou Claude, ah l’on voit de belles en Anjou….. belle expo et j’admire le travail du luthier.

    Merci pour ce partage.

    Bon dimanche et bon 1er Mai.

    chatou

  4. Flaneur /
    Belles créations…
    « Passer à la sortie caisse » Lol
    Bon weekend
    Daniel
  5. mireille du sablon /
    … tu nous permets de découvrir tout un monde d’art divers et comment ne pas l’admirer !

    Bon dimanche, bises de Mireille du Sablon

  6. Pastyme /
    Suite aussi intéressante que le début….j’aime beaucoup le travail du verre présenté…

    bonne soirée

  7. Mistigris34 /
    intéressant, surtout le luthier, des détournements d’objets aussi, pas mal,

    merci pour la visite, bonne longue fin de semaine ! MIAOU !!!

  8. Fabymary POPPINS /
    J’aime beaucoup ce second opus, bises
  9. AnnickAmiens /
    Merci de ce partage que j’ai beaucoup apprécié.
    J’adore ce genre de visites étant une « manuelle ».

    Ce que j’aime particulièrement ce sont les vitraux, détournés à présent en oeuvres d’art colorées, translucides, magnifiques.

    Pour mon zoo, les animaux sont surtout là pour leur protection. Il y a reproduction de chacune des espèces. Une fois adultes ils sont remis dans leur milieu naturel. Si les zoos n’agissaient pas ainsi de nos jours, toutes les espèces disparaîtraient rapidement … l’homme étant leur pire prédateur.
    Gros bisous

Laisser un commentaire