Zitouni en Thaïlande : RAID THAÏ 2017 – jour 10

Aujourd’hui a été une journée exceptionnelle … 

Au départ de Chiang Rai, il fait beau et la température est agréable.
Dès la sortie de la ville, sans charme, nous trouvons rapidement une première piste. Elle nous mène au nord-ouest. C’est parfait, le soleil est derrière nous, la lumière sur les vallons est superbe.
Au sortir d’une courbe, dans une plantation de thé, un sentier part à gauche. Il est détrempé par l’arrosage, en forte pente ascendante et notre GPS nous indique que c’est là que nous devons aller alors… allons-y !
Durant une bonne partie de la matinée nous allons sillonner des chemins et des sentiers très peu empruntés par les locaux, pour certains laissés à l’abandon mais pour tous remplis de pièges. Souvent dessinés sur les crêtes, ils demeurent très pentus tant les montagnes sont escarpées. Ils réclament un bon bagage en tout-terrain, c’est sûr.
Vers 10h nous faisons une longue pause dans un camp d’éléphants. Peu d’agitation ici. Quelques éléphants partent en balade, 2 autres partent au bain dans la rivière.

 

Il est 12h30 lorsque nous atteignons le village dans lequel j’avais passé la nuit il y a 8 ans, lorsque je m’étais rendu (avec 3 copains dont Serge, le beau-frère de Bruno) pour la première fois en Thaïlande. J’étais passé tout près lors de mon second raid en 2013 (avec 4 autres copains) mais je n’avais pas pu mener à bien la « mission » que je m’étais fixée : retrouver la famille qui nous avait hébergés et lui remettre quelques photographies prises à l’époque.
C’est chose faite !
Après avoir stationné nos motos, j’ai sorti les photos de mon sac et immédiatement je me suis dirigé vers des femmes susceptibles d’y reconnaître des visages. Bingo ! Une femme du village me guide jusqu’à la maison des thaïlandais qui nous avaient reçus.

En contre-bas de la piste, près d’une grande maison de bois, je vois le chef de famille presque courir vers moi, avec un large sourire aux lèvres et joignant ses mains devant son buste pour me saluer et me souhaiter la bienvenue. Il a été prévenu de mon arrivée.
Intense émotion, de part et d’autre.
Je le salue à mon tour et lui serre la main. Immédiatement il invite le groupe à pénétrer dans sa maison. Après nous être déchaussés, nous rentrons dans cette grande bâtisse de planches, bien plus cossue que celle que j’avais gardée en mémoire.

L’homme parvient à me faire comprendre que sa femme est à plus de 3h de piste, tout en nous servant un verre d’eau. Je suis triste de ne pas pouvoir la saluer. Cette femme avait la classe. C’est elle qui s’était spontanément proposée de nous héberger.
Après quelques photos, nous reprenons la route. Un vraiment chouette moment.
Après avoir franchi un pont suspendu, nous décidons de déjeuner dans le premier restaurant de bord de piste qui se présente. Il n’y a pas grand-chose à manger, mais ça ira.
Un petit tour au magasin d’à côté pour acheter les boissons fraîches et zou !
Tout l’après-midi nous aurons droit au même traitement que ce matin : des pistes exigeantes et sublimes.
Vers 16h nous atteignons notre ville étape, Doi Mae Salong.
Un gigantesque marché très animé occupe le carrefour central.
C’est le Nouvel An chinois… et comme des chinois, il y en a plein le secteur, nous avons droit au bruit et à la débauche de pacotilles colorées qui vont avec.
Depuis notre départ de Chiang Mai, je constate avec regret que le développement du pays s’accompagne aussi d’une perte d’authenticité. Cela vaut pour les pistes moins nombreuses, pour les habitations de bambou presque toutes disparues et enfin pour les traditions perverties par le modernisme, le tourisme et, il faut bien le reconnaître, par l’invasion chinoise.
Nous dormirons dans le même hôtel que celui que j’avais retenu lors de mes précédents voyages. Là, il est en travaux mais des chambres sont disponibles.
Demain sera encore une grosse journée, donc je vous dis bonne nuit ! … Zitouni et sa bande.

  Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

Les 13 commentaires Déposez votre commentaire ...

  1. GinetteD /
    Touchant de lire ces belles retrouvailles. Retourner dans un endroit connu c’est comme revenir un peu à la maison. Merci pour ce récit intéressant et passionnant.
  2. giselefayet /

    Tres émouvantes retrouvailles visiblement et des photos  toujours aussi belles.

    Bonne soirée

    Bisous

  3. sylvietoutcourt /
    Coucou Claude,
    hé oui les années passent et les mentalités changent. Mais il ne regrette pas son voyage malgré tout.
    Il a retrouvé en parti ses premiers accueillants, c’est déjà ça.

    J’ai passé un excellent weekend avec toute ma famille on a ouvert la piscine (mon gendre m’a aidée et mon cousin bricoleur m’a installé mon arrosage goutte à gouttes pour les tomates, courgettes… et j’ai re paillé par dessus.
    L’ennui c’est que je me suis fait mal au bras et à l’épaule (peut être en arrachant des mauvaises herbes très dures qui allaient sur la terrasse du coté de la piscine, et en tirant la bâche ça n’a pas dû arranger les choses!)
    J’ai eu de la chance ma fille Véronique a presque fait toute la cuisine. Et dimanche les hommes ont préparé un BBQ.
    J’ai encore du faire un petit copié collé, car j’ai du mal à taper et il y a beaucoup à répondre.
    Et maintenant en répondant je viens d’apprendre le décès d’un ami bloggeur et ça mouille le clavier ! Je suis triste …
    Prends soin de toi, amitié.

  4. Fabymary POPPINS /
    Une étape riche en émotions, j’imagine ces retrouvailles, bises
  5. AnnickAmiens /
    Je suis toujours saisie ces petits chemins à gros cailloux énormes qui feraient tomber n’importe quel engin ! c’est vraiment une super grande aventure. Comme les motos, il faut avoir une sacrée endurance physique.

    Les paysages sont toujours aussi sublimes. C’est la récompense en plus du contact avec les gens.

    Une belle aventure.

    Bises

  6. DD /
    Bonjour Claude

    Wouahhh Bravo, ça ne devait pas être de tout repos !!

    De belles retrouvailles avec ce couple, enfin avec le monsieur, dommage que tu n’aies pas pu rencontrer à nouveau la dame …

    Tes photos sont très belles … Je suis allée en Thaîlande, j’ai de bons souvenirs

    Bonne journée

  7. Nell /
    Encore un sympathique périple surtout comme il est considéré comme un retour aux sources. De bien agréables photos. Belles bises du Sud. Excellente journée à toi.
  8. chatou11 /
    Bonjour Claude, je suis avec intérêt cette belle aventure et c’était très émouvant de retrouver la maison qui les avaient hébergés auparavant. Les photos nous montrent de très belles choses. Merci!

    bon début de semaine et bises audoises

    chatou

  9. mireille du sablon /
    …pas mal d’émotions dans ce billet, merci de les avoir partagées! La lecture de leurs aventures est toujours aussi passionnante..

    Bonne semaine, bises de Mireille du Sablon

  10. Lucky Ozz /
    Sûr qu’on aimerait que les choses restent en l’état et ne changent pas… mais « l’évolution » fait qu’on retrouve toujours changés les endroits qu’on a connus.

    Encore une belle balade très sportive, à suivre…

    Bonne journée

  11. Flaneur /
    Bonjour Claude
    Belle passion, belle ambiance ! Et récit passionnant !
    Bonne semaine
    Daniel
  12. lylytop /
    superbes ces photos

    bises amicales

    lyly

  13. Martine 85 /
    Sympa les retrouvailles pour donner les photos. De bien jolies photos. Belle semaine. Bises

Laisser un commentaire