Les Rencontres de Loire …2/2

La Possonnière 49 « Les Rencontres de Loire » ! (seconde partie) 

Le festival : «Les Rencontres de Loire» est un rendez-vous incontournable des amateurs de bateaux traditionnels, de navigation et de pêche, mais aussi d’un public avide d’ouverture sur le monde.
Il rassemble de nombreuses associations de batellerie ligérienne ou maritime et se déroule au port de La Possonnière (49).
Depuis 18 ans maintenant, l’association Gens “d’Louère” organise des événements festifs et culturels sur la Loire. «Les Rencontres de Loire» sont un savant mélange de bénévoles et professionnels. 

Voguer sur la Loire ! le bonheur à l’état pur ! …

Coques de noix chargées d’histoire …

Durant 3 jours se déroulent à La Possonnière les « Rencontres de Loire ». Musiques, animation et belles histoires de mariniers au programme. Sans oublier la flottille de notre patrimoine.
Témoignages :

1 la toue cabannée
J’habite ici, à la Possonnière, et cette toue est assez récente, même si elle affiche une allure d’époque. La toue cabanée a toujours été le bateau de pêche en Loire par excellence, on en rencontrait tout le long du fleuve aux siècles derniers, d’ailleurs on pêche toujours avec.
La majorité du pont est occupée, comme son nom l’indique, par une grande cabane où l’on habitait et où on entreposait le produit de la pêche.

Toutes celles qu’on rencontre aujourd’hui ne sont pas d’époque, ce sont des reconstructions, plus ou moins à l’identique. La cabane est souvent modernisée en bateau d’agrément, parfois jusque dans l’esprit camping-car, avec tout le confort permettant un véritable tourisme fluvial ! Autrefois bateau de travail rudimentaire, la toue cabanée est aujourd’hui un bateau de balade idéal, mais qui reste dans l’esprit de la marine de Loire ».

2 la toue sablière
Sur cette toue, la partie abritée, située tout à l’arrière, n’est pas bien grande, contrairement à la toue cabanée où la partie habitable occupe la majeure partie du pont. Car la place était comptée : cette toue sablière, comme son nom l’indique, servait à transporter le sable de Loire. A son bord, on prélevait le sable dans les petits bras de Loire, qu’on ramenait et qu’on chargeait sur les gros gabarots demeurant sur le bras principal du fleuve, et qui à leur tour acheminaient le sable dans les villes. Cette toue sablière, baptisée Coureur de grèves, a été transformée en bateau de promenade par l’association du secteur. On emmène jusqu’à dix personnes sur le fleuve. C’est l’embarcation idéale pour découvrir cet environnement avec sa faune et sa flore. On hisse la voile à la remonte, alors qu’à la descente on peut tirer sur les avirons ».

3 la barque de Loire
C’est le plus petit des bateaux de Loire, principalement destiné à la pêche, notamment à l’anguille, qu’ils mettaient dans des seaux, au milieu de l’embarcation. Celle-ci a vingt ans, mais pour tout vous avouer, nous somme un peu amateurs, on vient de l’acheter ! Nous sommes de Tours, nous faisons partie d’une association et nous sommes arrivés hier à cinq ou six bateaux. Après une barque en métal, nous avons voulu un authentique bateau de Loire, plus grand, qui va nous permettre de pêcher à l’épervier. C’est aussi l’idéal pour flâner dans l’esprit de la Loire, balader les copains, aller sur les îles, apprendre peu à peu le fleuve. On va mettre un petit mât, avec une voile, mais c’est sympa aussi de pratiquer la bourde, cette grande perche qu’on plante sur le sable. On propulse le bateau en poussant dessus et en courant d’un bout à l’autre .
A La Possonnière, qu’on se le dise, le temps s’est arrêté, juste pour le plaisir des yeux et d’embarquer pour quelques balades entre les grèves Une parenthèse dans la vie qui va trop vite. Alain SAUNIER   CO : 07/05/2017

   Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

Les 4 commentaires Déposez votre commentaire ...

  1. chatou11 /
    Coucou Claude, en panne de newsletters alors… ben on te retrouve tout de même.

    J’aime beaucoup ces petits bateaux et merci pour les descriptions.

    Belle fin de semaine et plein de bises de l’Aude vers l’Anjou

    chatou

  2. sylvietoutcourt /
    Bonsoir Claude,

    les gabares on connait en Indre et Loire, ils en ont refait une comme autrefois.

    C’est sympa et je ne devrais pas avoir le mal de mer dessus (lol)

    Tu crois que tu as allégé tes photos?

    Bonne fin de soirée et amitiés.

  3. giselefayet /
    Je n’ai pas reçu ta newsletter , je suis venue voir à tout hasard .

    Tout un éventail de bateaux différent , des rencontres bien intéressantes .

    Bonne journée

    Bisous

     

  4. lylytop /
    il me semble que je n’ai pas reçu de mail pour cet article, vu que ce matin j’ai visité tous les amis qui ont posté, mais je fus étonnée de ne pas en avoir beaucoup ce matin car cela a été très rapide

    bises amicales

    lyly

Laisser un commentaire