Petite marche dans la campagne d Anjou …

 Une balade sympathique dans le bocage angevin … 

La Mission Bocage :
Mission Bocage est née en décembre 1991 à l’initiative du Comité Régional de Développement Agricole rattaché à la Chambre d’Agriculture de Maine et Loire. L’objectif initial était de faire un état des lieux quantitatif, qualitatif et géographique du bocage .
Depuis 1991, Mission Bocage a planté plus d’ 1 000 000 d’arbres, et contribue activement à la valorisation de l’arbre champêtre sur le territoire.

 

Les missions, les activités :
Mission Bocage concentre son activité sur la participation des arbres champêtres et des haies au développement durable du territoire. Parce que l’arbre n’est plus considéré comme un objet d’agrément, mais comme un formidable outil dont les bénéfices qu’ils apportent à l’homme et à son environnement ont été oublié par notre société contemporaine. La fin de la société d’abondance qui l’avait déconsidéré est aujourd’hui en phase de déclin et laisse place à une société de raison dans laquelle les hommes cherchent à exploiter au mieux les avantages de ces éléments autrefois négligés tels que les arbres champêtres. La multifonctionnalité des arbres champêtres permettent de répondre aux différents enjeux actuels, efficacement et sans surcoûts.

 Les préoccupations contemporaines de préserver les ressources et d’assurer une qualité satisfaisante de l’environnement font de l’arbre un allié de choix. Souvent déconsidéré et mais toujours indispensable à la survie de l’homme, il est en voie de retrouver la reconnaissance qu’il mérite. Ses contributions à l’environnement et aux activités humaines sont tout à fait incontournables : épuration de l’eau, atténuation de l’érosion des sols, production d’énergie renouvelable,  réduction de la pollution atmosphérique par fixation de carbone, amélioration de la qualité des sols agricoles, régulation des excès climatiques …

L’arbre champêtre est un outil pour les agriculteurs parce qu’il leur permet de protéger les sols agricoles, de contrôler de meilleure façon leur production, de la valoriser d’une meilleure qualité nutritionnelle et de faire des économies sur les intrants chimiques, de plus en plus dénigrés et de moins en moins efficaces. La réintroduction des auxiliaires de culture rentrent dans la logique de l’optimisation des ressources naturelles à disposition, plus tenables économiquement et plus efficace sur le long terme.

   Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

Les 9 commentaires Déposez votre commentaire ...

  1. lemenuisiart /
    Merci pour votre passage sur mon blog

    C’est une très belle suite

  2. Pastyme /
    Mission bocage, un nom fort bien choisi …..une action apparemment efficace pour remettre « à sa place » l’arbre champêtre…

    Très agréable balade tout aussi agréablement clôturée par le pique nique des amis

    bonne soirée

  3. giselefayet /
    Une tres belle marche dans cet environnement verdoyant et un superbe arret pique nique , on ne peut qu’apprécier .

    Bon week – end

    Bises

  4. mireille du sablon /
    Cette nature est superbe, on a envie de s’y balader et surtout de l’admirer…. tout simplement!

    Bises de Mireille du sablon

  5. GinetteD /

    Bonjour Claude. Quelle bonne idée que de planter tous ces arbres. Belle promenade avec ton groupe. 

    Merci pour cette visite. 

  6. chatou11 /
    Bonjour Claude, un superbe endroit et je suis coite et aux anges de savoir que tant d’arbres ont été plantés. Quelle belle initiative. Merci pour ce partage, j’ai apprécié.

    Belle fin de semaine et bises audoises vers l’Anjou

  7. AnnickAmiens /
    J’aime tout à fait ce genre de balades. C’est si agréable de voir cette nature, ces habitations et bravo pour tous ces arbres replantés. C’est réconfortant de lire cela.

    Merci pour ces belles photos et ce partage.

    Gros bisous Claude et belle journée (toujours du ciel gris chez moi !)

  8. dom /
    Tes photos sont magnifiques !

    On voit vraiment tout le charme de la campagne verdoyante, agrémentée de plans d’eau et de fleurs.

    Bonne fin de semaine, en espérant un rayon de soleil.
    Bisoux, cher claude


  9. Lucky Ozz /
    Après avoir soigneusement tout saccagé on a tout de même fini par comprendre que la nature nous est indispensable. On plante des arbres, on essaie de préserver les sites et les espèces… tout en continuant à déforester, polluer, goudronner et bétonner…

    Dommage que dans la balance l’argent pèse plus lourd que la planète sur laquelle on vit !

    Bonne journée

Laisser un commentaire