Journées RV Jardins 4/5 : terrasses et Palais Briau

Un air d’Italie avec le palais Briau à Varades … 
PARC DU PALAIS BRIAU (18 ha)

Descriptif du parc
Le parc paysager du Palais Briau est un belvédère sur la vallée de la Loire. Sur ses 18 ha., trois niveaux de terrasses (photo® https://goo.gl/EbaMX4) permettent de découvrir l’admirable vue sur l’abbatiale de St Florent le Vieil. Ce parc paysager à l’anglaise et à l’italienne mène, par un labyrinthe d’allées de buis, de phyllireas et de lauriers thym, à la découverte de nombreuses fabriques et d’un château médiéval. Une Héronnière extraordinaire (plus de 80 nids ) s’est installée au bord de la boire Torse, un ancien bras de Loire qui fait partie du parc. On peut y observer 4 sortes de hérons : Le héron cendré, la petite aigrette, la grande aigrette et le héron hobereau très rare dans la région.

façade du palais …


Historique du palais
 


Probablement dessiné par l’architecte angevin Edouard Moll, en 1854 pour son commanditaire François Briau, (Ingénieur des Chemins de Fer sous Napoléon III). Le parc en terrasses du Palais Briau est l’écrin d’une Villa italienne fortement inspirée par l’architecture de Palladio. Surplombant la vallée de la Loire, le palais est axé sur l’abbaye de St Florent le Vieil et bordé par un ancien bras de Loire aujourd’hui appelé Boire Torse. L’histoire du site n’a pas commencé par le Palais Briau, mais par un antique château sur son éperon rocheux, dont on découvre les vestiges au détour d’une allée. 

Erigé au XI / XIIe siècle par le Brient, seigneur de Varades, il est traité en ruines romantiques, comme c’était l’usage au XIXe. Cette place forte qui surveillait la Boire Torse, fut démantelée en 1599. Plus tard les salles souterraines du vieux château servirent de Quartier Général aux Vendéens lors de la Virée de Galerne après la mort du Général Bonchamps à Varades. François Briau, Ingénieur des Arts et Métiers né en 1812 fait fortune en construisant des lignes de Chemin de Fer en Italie (Bologne à Ancône) et en France de Tours à Nantes et de Nantes à St Gilles Croix de Vie. Influencé par ses voyages il entreprend entre 1854 et 1864, la construction d’un palais italien. Homme de progrès, il utilise toutes les techniques modernes allant même jusqu’à fabriquer sa propre électricité. La conception architecturale de cet ensemble (ISMH) est remarquable par son jeu de terrasses, ses accès souterrains aux différents niveaux, son orangerie très importante construite avec la technique des ciments armés en 1860 (1ère réalisation en France).

   Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

Les 17 commentaires Déposez votre commentaire ...

  1. Fabymary POPPINS /
    J’adore, on emménage quand pour des vacances?
  2. mireille du sablon /
    …tu as réussi à nous en montrer un maximum malgré le fait de ne pouvoir visiter l’intérieur!

    Bises de Mireille du Sablon

  3. AnnickAmiens /
    Très original cet endroit, il doit être bien agréable à visiter avec beaucoup de surprises à photographier, ce que tu as fait pour mon plus grand plaisir.
    J’ai vu quelques carreaux à remplacer … difficile de nos jours de trouver le budget pour réparer tout notre patrimoine, c’est bien dommage. A Amiens de plus en plus de notre patrimoine est laissé à l’abandon ou vendu ! cela me met très en colère.
    Merci pour cet article bien passionnant.

    Gros bisous

  4. GinetteD /

    Bonjour Claude. Moi aussi j’apprécie ces beaux endroits  que j’aimerais tant visiter.

    Ça sera dans une autre vie peut-être…..

     

  5. Malou /
    Magnifique jardin, à la fois sauvage et discipliné…sert d’écrin à une riche demeure qui devait avoir beaucoup de charme…Bonne journée ! Malou
  6. MARC DE METZ /
    Bonjour Claude

    Par tes reportages,je découvre notre patrimoine en France,j’apprécie beaucoup..

    Bernard

  7. Nell /
    Encore une magnifique visite. Des coins et recoins bien charmants. Belle fin de journée et excellent début de semaine.
  8. Pastyme /
    Un site impressionnant avec ces terrasses et des arbres remarquables dans le parc..

    l’interdiction de photographier les hérons est peu compréhensible, je sais que la LPO par exemple ne diffuse pas sur son site les photos de hérons qui peuvent être transmises,pour éviter de donner des situations précises aux « prédateurs » potentiels..mais là, le site est manifestement identifié !!

    bonne soirée

    1. ocgall / Auteur du Post

      Le site est identifié mais sur un domaine privé donc inapprochable … sauf au téléobjectif à partir de l’autre rive de la Loire …

  9. nicole81occitanie /

    Quel beau partage

  10. Flaneur /
    Bonjour Claude
    Bel endroit à découvrir
    Merci pour cet article détaillé
    Bon dimanche !
    Daniel
  11. DD /
    Bonjour Claude

    Lorsque les photos sont interdites, perso je ne visite pas !!!

    pour les hérons je comprends quoique avec un téléobjectif ça ne les dérangera pas !!!

    mais pour le Palais et le parc, je ne vois pas qui ça dérange étant donné qu’il y a déjà plein de photos sur le net …… et si c’est interdit de photographier ça veut dire que tu n’as pas le droit de publier ton diapo ?

    Pourtant ça leur fait de la pub puisqu’ils font chambres d’hôtes !!!!

    Bon dimanche, bises

     

    1. ocgall / Auteur du Post

      Les chambres d’hôtes ne sont pas visitables … Pour le reste de  l’intérieur ils veulent maîtriser leur communication …

  12. giselefayet /
    Les terrasses sont impressionnantes et le parc promet de belles promenades nature . J’aime beaucoup cette petite maison et la chapelle qui s’y trouvent . Le chenil a aussi une architecture originale .

    Bon dimanche

    Bises

  13. Lucky Ozz /
    Une visite à faire certainement. Mais j’ai cru comprendre qu’il ne fallait pas photographier les hérons ? Pour quelle raison ?

    Bon dimanche

    1. ocgall / Auteur du Post

      Il ne faut pas aller déranger la héronnière ! …
      Tellement d’arbres et végétation qu’il faudrait venir à proximité …

  14. dom /
    Magnifiques photos : ça semble immense.

    Bon dimanche, avec un soleil qu’on n’attendait plus, le bougre !
    Bisoux tristes.

    PS : je serais absente quelques jours à partir de demain, rien de grave, mais quelques affaires urgentes.

     

Laisser un commentaire