Petite marche à Rochefort sur Loire 2/2 (FIN)…

Le Patrimoine de Rochefort-sur-Loire

Rochefort-sur-Loire possède un patrimoine bâti qu’ Aimé de Soland, un érudit du 19e siècle, présentait ainsi dans son Bulletin Historique et Monumental de l’Anjou des années 1861-1862 :
 » Rochefort-sur-Loire est une des contrées de l’Anjou qui mérite d’être étudiée avec un soin tout particulier…Malgré les ravages du temps, des révolutions et des hommes, Rochefort présente des édifices du XVe
au XVIe, pleins d’originalité et sortant de la vulgarité des constructions modernes ; partout on retrouve trace de ce passé observé maintenant avec tant de soin et d’étude. Ici c’est une maison aux tourelles en encorbellement, là un logis à pignon élevé, aux fenêtres divisées par d’élégants meneaux et au toit à la Bocador, etc. »

Bonnes fêtes de fin d’année à tous et …
en marche pour … 2018 …

… en style éclectique par Auguste Beignet.

 

Dans les années 2005, l’ OT avait édité un livret proposant un itinéraire permettant de découvrir dans le bourg de Rochefort une douzaine d’immeubles anciens présentant un intérêt patrimonial. Le Maire avait participé à son élaboration. Depuis lors de nouvelles connaissances sur ce bâti ancien ont été acquises. Elles sont d’une telle ampleur que le cadre d’un circuit de ballade est trop limité. Il semble souhaitable que ceux qui vivent à Rochefort, ou sont seulement de passage, puissent disposer d’un plan d’ensemble localisant les constructions méritant une attention particulière, aussi qu’ils aient à leur disposition quelques photographies facilitant la découverte de quelques architectures du temps jadis.

Église XIe Néo-classique XVIe : Principales étapes de construction
Église relevant de l’abbaye du Ronceray d’Angers par donation du comte d’Anjou dès le 11e siècle.

L’église romane et les bâtiments de l’abbaye sont rasés autour de 1840 pour permettre la reconstruction d’une grande église néoclassique, puis à nouveau en 1880 en style éclectique par Auguste Beignet. L’inachèvement du projet de Beignet épargne l’ancien clocher-tour du 16e siècle.

… Des difficultés pour les petites communes d’entretenir leur patrimoine ….
Clocher en péril : est-ce trop tard ?
« En ces dernières années, aucune réparation d’importance ne fut engagée sur l’église Sainte-Croix de Rochefort-sur-Loire. L’excuse en était l’attente d’une reconnaissance d’intérêt patrimonial au titre des Monuments Historiques : des subventions deviendraient possibles qui allégeraient d’autant la charge de la commune.
Les experts sont passés : seul le clocher semble les intéresser.. Cela étant, l’église et son clocher forme un tout dont la commune ne peut se priver sans perdre son image de marque. Un tel édifice ne se voit nulle part. Il faut le préserver, du moins si l’on ne veut pas faire de Rochefort une commune dortoir sans âme … D’aucuns feront valoir que la dépense excède les moyens de la commune …

   Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

9 commentaires sur « Petite marche à Rochefort sur Loire 2/2 (FIN)… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.