Dans ma ville, une heure de balade : Angers 49

 Une heure de balade … Dans ma ville de Angers 49 …

Angers s’étend sur les bords de La Maine, issue de la confluence de la Sarthe, de la Mayenne et du Loir. À l’origine, la ville s’implante sur un promontoire rocheux, sur la rive gauche de la rivière. Capitale du peuple gaulois des « Andes », elle prend le nom de Juliomagus (ce qui signifie « marché de la famille de Jules ») durant l’Antiquité. Pour faire face aux invasions barbares, elle se resserre au IIIe siècle à l’intérieur d’une enceinte encore partiellement visible aujourd’hui (ce périmètre correspond au quartier de la Cité). Dans la Cité s’installent au Moyen-Âge le « quartier cathédral » et le « palais comtal ». Il abrite des maisons de chanoines (maisons canoniales) et de chapelains placées sous l’autorité du « chapitre cathédral » jusqu’à la Révolution. 

Le logis musée Pincé, rue Lenepveu, Angers

Sous le règne de Louis IX (Saint-Louis), l’actuel château, ainsi qu’une enceinte urbaine, sont bâtis de part et d’autre de la rivière.
Cette enceinte protège les quartiers de la Doutre (sur la rive droite) et celui de la Cité (sur la rive gauche). Elle sera ensuite détruite pour favoriser l’urbanisme et l’élargissement des voies de circulation. Cette période voit s’opérer la démolition de la plupart des remparts pour en faire de grands boulevards. La naissance du chemin de fer va fortement développer le commerce et les échanges qui, jusqu’au XIXe siècle, se faisaient principalement par voie fluviale. Aujourd’hui dynamique et tournée vers son avenir, Angers n’en garde pas moins la richesse de son passé.

À voir :
• Le château forteresse et la tenture de l’Apocalypse.
• L’abbaye Toussaint, devenue la galerie David d’Angers.
• Le logis Barrault, devenu le musée des Beaux-arts.
• La collégiale Saint-Martin.
• La cathédrale Saint-Maurice.
• L’hôpital Saint-Jean, devenu le musée Jean Lurçat          et le musée de la tapisserie contemporaine.
• Le grand Théâtre d’Angers. • Le théâtre le Quai,              forum des arts vivants.

Venez passer une semaine à Angers et ses alentours …

   Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

12 commentaires sur « Dans ma ville, une heure de balade : Angers 49 »

  • Bonjour

    C’est une belle ville Angers, je ne connais pas … par endroits ça me rappelle le centre de Limoges

    qui est aussi bien fleurie à la Toussaint

    Merci pour ton partage, heureusement que tu as notifié le Lézard vert, j’l’avais pô vu !

    Bises, bonne journée

  • Coucou Claude,

    j’aime tes balades dans Angers, car je suis en pays de connaissance.

    Sur certaines photos je retrouve des choses connues.

    Et j’en découvre d’autres. C’est beau Angers je connais la tapisserie  de l’Apocalypse, un sacré morceau.

    C’est une belle ville avec son tram bien coloré (le nôtre est tout gris et noir.

    Amitiés et bon début de semaine.

    Sylvie

  • Une belle ville propre et bien fleurie. J’ai apprécié la balade. Bien la photo des v alises et des vélos..chouettes compositions.

    Bon dimanche Claude et bises tout plein

    chatou

  • Intéressant à lire et je me suis promenée avec toi dans ta belle et grande ville d’Angers.
    J’ai adoré comme tu l’imagines.

    Déjà bien fleurie, ici il faut encore attendre un peu … il fait très beau ce week-end mais le froid est de nouveau annoncé.

    Gros bisous

  • Bonjour Claude. Très jolie ville que j’aurais le goût de visiter. Sur une des photos, c’est bien toi  » l’ombrage » qui prend une photo ? -))

    Bon dimanche et merci pour ce reportage. 

     

    GinetteD

     

  • …j’ai déjà eu l’occasion de te l’écrire, j’ai gardé un vrai bon souvenir de ta ville!

    Bon dimanche!

    Bises de Mireille du sablon,

  • Une belle ville où nous allons assez régulièrement, avec jolie maman et beau papa !

    Ils adorent y faire les magasins …

    Y passer une semaine ? C’est sympa de nous inviter, mais, tu auras de la place pour 4 personnes ???

    Bon dimanche, en espérant un peu de soleil …
    Je me sent plus légère !
    Bisoux, claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.