Chronique aventure Thaïlandaise 2019 Étape 5/12

Etape 5 – Mae Hong Son / Pai (Thaïlande)

Le dépaysement est total en Thaïlande. Tout y est magnifique. Architecture, nature…
Et il faut souvent jouer des coudes avec les bananiers pour profiter des plus beaux points de vue sur la forêt primaire. Eux aussi veulent en profiter pleinement.

sombre journée …

 

Tout avait si bien commencé…
Au départ de l’hôtel, tout le monde est en forme. La brosse à dents n’a pas été oubliée dans la salle de bain, le plein des machines est fait, les chaînes sont huilées, les consignes de prudence sont répétées.
Je roule derrière. Ron est juste devant moi. Il respecte scrupuleusement les conseils que je lui ai donnés : lire la piste afin de croiser les saignées pile entre 2 virages successifs, pour, chaque fois s’engager dans l’extérieur des courbes, là où le terrain est le moins raviné.
Et puis il y a eu cette descente, lisse et luisante de glaise humide. A vitesse réduite pourtant, il perd l’avant de sa moto et va se vautrer dans le fossé. Il se relève mais, au moment de redresser sa monture, il sent que son poignet droit a lâché.

Nous sommes à 50 kilomètres de la première route goudronnée, dans la montagne, au milieu de rien avec des bosquets pour seuls spectateurs.
Eric et Francks sont alors assez loin devant.
Je sors tout d’abord de quoi bander le poignet un peu en forme de « Z » du blessé. Je lui propose un comprimé anti-douleur qu’il s’empresse d’avaler.
Eric et Franck ont rebroussé chemin, le groupe est au complet.
Et maintenant, on fait quoi ?
Appeler les secours ne servirait à rien. Un pick-up mettrait des heures à parvenir jusqu’à nous et, comme Ron se sent bien, nous décidons d’effectuer des rotations afin de descendre dans la vallée alternativement les motos et le bonhomme.
Tandis que Franck descend la moto de Ron, moi je le transporte sur la mienne. Plus loin, nous laissons Ron et sa moto à l’ombre et je remonte Franck afin qu’il puisse reprendre sa moto.
Nous effectuons une première rotation de quelques kilomètres seulement car nous avons trouvé un hameau avec quelques locaux. C’est toujours mieux que dans la pampa.
La seconde rotation nous mènera jusqu’à un village, tout près de la route goudronnée.
A chaque rotation, Eric reste près de la moto de Franck.
Au final, il nous aura fallu 3 bonnes heurs pour effectuer les 50 kilomètres de pistes. Sachant que Franck comme moi avons fait 3 fois la distance au total. Et moi, deux fois cette distance avec un passager. D’abord Ron, puis Franck.
Et nous ne sommes toujours pas à Pai !
Une dernière rotation est necessaire.
Cette fois, nous laissons la moto de Franck sous la garde d’une restauratrice qui avait donné à manger à Ron durant la dernière rotation sur pistes.
Le plan est cette fois différent. Eric va accompagner Ron dans ses démarches, à l’hôpital, tandis que je ramènerai Franck à sa moto. Là encore, je ferai 3 fois la distance de 37 kilomètres.
Il est 18h15 lorsque tout le groupe se retrouve à l’hôpital.
Franck et moi allons chercher un hôtel tandis qu’Eric organise avec Ron le rapatriement de la moto chez le loueur et le transfert de Ron à Chiang Mai pour y être soigné par un orthopédiste.
Nous parvenons à aller dîner en ville avant son départ.
Le groupe n’est plus constitué que de trois pilote à présent.
Demain, nous en saurons plus sur l’état de Ron … Zitouni et sa bande …

Laissez-moi un “com” et/ou retournez à l’ ACCUEIL pour voir les précédents articles !

14 commentaires sur « Chronique aventure Thaïlandaise 2019 Étape 5/12 »

  • Merci pour ton com chez moi auquel j’ai répondu.
    Snif, l’album photos ne s’est pas ouvert, je viens justement d’avertir Free qu’en ce moment j’avais une très mauvaise connexion. J’attends qu’on m’installe la fibre qui est déjà dans ma résidence. Mais faut pas être pressé !
    Je repasserai voir la suite de ces aventures incroyables en motos, quel courage !!! j’admire.
    Gros bisous
  • Pas de chance en effet pour cette étape , un grand bravo pour la réactivité de l’organisateur et la solidarité de toute l’équipe J’attends avec impatience la suite du récit .

    Bonne journée

    Bises

  • J’espère que le tout ne sera pas trop grave….mais je suppose que si son poignet est fracturé il ne pourra plus continuer ? c’est à suivre.

  • Oh! zut alors et tout avait si bien commencé. J’espère que rien ne sera cassé et que tout le monde pourra repartir, mais… Bon courage à vous tous!!! Et un grand merci à toi, Claude
  • Bonjour Claude, oh quel dommage pour Ron c’est ennuyeux.  L’équipe n’est plus au complet mais c’est beau de voir leur solidarité. Les paysages sont magnifiques!

    Bonne semaine et bises audoises

    chatou

  • Bonjour Claude

    Ah mince …. changement de programme !

    J’espère qu’il n’a pas dû être opéré ….

    Merci pour le partage des aventures de Zitouni et sa bande !

    Bises, bonne journée

     

    ps …. tu auras les Pays de Loire dans le billet 2 !

     

  • Il n’y a pas de raid sans risque, c’est la règle du jeu… l’essentiel est d’avoir toujours la bonne solution pour s’en sortir !

    A bientôt pour la suite…

    Bonne journée

  • Quel malchance et tout un programme de bouleversé malgré la prudence de l’organisation.

     » Bon début de semaine, toujours dans une fraicheur automnale
    mais on annonce plus de chaleur en fin de semaine, alors … espérons ☼ !
    Absente demain, je vais voir mon oncologue qui me donnera enfin les résultats de mon scanner.
    Gros  bisoux ♥ et à mercredi ! « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.