Après le musée LU … visitons le Château de Goulaine 2/2

Le château de Goulaine à proximité du marais de Goulaine

L’histoire de ce château millénaire se confond avec celle de la famille de Goulaine qui l’a toujours habité, sauf au moment de la Révolution Française, et pendant la première moitié du XIXe siècle. Construit en pierre de tuffeau, il date de la fin du Moyen-Âge, début Renaissance, sa construction s’achevant au XVIIe siècle avec une partie centrale reprise au XVe siècle. C’est au XVIIe siècle aussi que le château sera complété par ses ailes. La famille de Goulaine reste propriétaire sans interruption jusqu’en 1788, date à laquelle il est vendu à un banquier, qui préserve le château. En 1858, la famille de Goulaine le rachète.

 

la cour d’honneur du château de Goulaine …

Partie de la façade coté jardins …

Un château breton au Moyen-âge …
Ce fût au départ un puissant château fort, parfaitement protégé par sa ceinture de marécages (aujourd’hui marais de Goulaine). Au XIIe siècle, le château de Goulaine est situé sur les Marches de Bretagne, frontière entre le Duché et le royaume de France. Le premier de la généalogie de cette grande famille, Jean Ier de Goulaine, est d’ailleurs nommé Capitaine de la ville de Nantes en 1158. Au départ, les Goulaine sont donc des seigneurs bretons, au service du Duché de Bretagne. Si certains vestiges de son passé fortifié du XIIe siècle sont encore visibles, l’édifice médiéval laisse sa place à la fin du XVe siècle à un magnifique Corps de Logis Renaissance.
La Renaissance …
Cette période correspond à une véritable « révolution », dans plusieurs domaines, notamment l’architecture. L’initiative de cette nouvelle construction, à la fin du XVe siècle, vient de Christophe II de Goulaine. Sensible à cette architecture nouvelle émergeant au début de la Renaissance, …

… il fait remplacer son château médiéval par un nouvel édifice gothique flamboyant.

Un titre de noblesse au XVIIe siècle …
C’est en 1621 que Louis XIII, roi de France, accorde le Marquisat à la famille. Les salons du premier étage, témoignent de la richesse architecturale du XVIIe siècle.

La famille de Goulaine resta  propriétaire du domaine sans interruption jusqu’en 1788, date à laquelle il fut vendu à un armateur néerlandais, Piter Deurbroucq. Grâce à lui, le château fut préservé des attaques révolutionnaires. Ceci permit d’empêcher la destruction du château, lors de la Révolution Française. En 1858, un membre de la famille de Goulaine racheta le domaine, qui appartient toujours et encore à cette illustre famille.

Les cuisines …
Depuis de nombreux siècles, le pays nantais se distingue pour l’exploitation des fruits et légumes. C’est l’un des territoires maraîchers français de premier plan. Plus qu’une simple production, le maraîchage reste aujourd’hui, le vecteur d’une identité très forte. En effet, dans le Vignoble de Nantes, des exploitations maraîchères, telles que le Jardin d’Emile, à Clissonou encore, les Délices de Thaïs, à Haute-Goulaine, proposent fruits et légumes, en vente directe.
On peut observer une exposition de fruits et légumes évoquant la tradition maraîchère, dans le cadre authentique, de cuisines anciennes.

Depuis 1999, le Musée Officiel de la Biscuiterie LU est présenté dans les anciennes écuries du château. Cette collection appartenant à la marque LU retrace son histoire à travers 600 œuvres.

Laissez-moi un “com” et/ou retournez à l’ ACCUEIL pour voir les précédents articles !

11 commentaires sur « Après le musée LU … visitons le Château de Goulaine 2/2 »

  • Coucou Claude, merci d’arriver à faire naviguer ce beau navire sur le grand étang de mon parc, grand mais bon, il va quelque peu tourner en rond !!! hi hi … çà va faire rigoler mon monde Facebook çà.
    Je trouve enfin le temps de visiter mes amis, j’admire…. tu sais parfaitement filmer, ce qui n’est pas évident du tout quand on a l’habitude de photographier. Moi en plus, je tremble !!! lol !
    J’ai visité ce château, cette belle cuisine surtout, avec grand plaisir. Les extérieurs sont magnifiques et avec soleil c’est parfait ! Bravo !
    Bon fin d’après-midi et gros bisous
  • Bonjour, c’est un très joli château, je le visiterais volontiers, il m’en rappelle vaguement un autre,  je te souhaite un bon week end,  au soleil

  • Les pièces étaient si vastes et si difficile à chauffer.  Je suis sous le charme de la cuisine, j’aimerais bien en avoir une comme celle-là, malgré tout. Gros bisous et excellent week-end
  • En définitive, je viens de me rendre compte que TOUS les châteaux sont anciens ! On n’en construit plus de nos jours… y a plus de seigneurs ! lol !

    Bonne journée

  • Coucou Claude,

    deux pièces qui donnent un peu l’ambiance de ce château, qui a sérieusement besoin de restauration avat de tomber en ruines?

    Mais c’est vrai que ce n’est pas donné!

    Douce nuit, belles journées et amitiés.

    Sylvie

  • ..on peut arriver à imaginer le reste, c’est une bien belle visite que tu nous as montré.

    Bises du soir

    Mireille du Sablon

  • Je suppose que toutes les autres pièces du château sont occupées par les propriétaires  et donc ne sont pas visibles . Mais l’ensemble est vraiment beau .

    Tes vidéos sont superbes , bravo

    Bonne soirée

    Bises

  • Bonjour Claude

    Les extérieurs sont beaux, vrai qu’il a besoin d’être restauré, je vois de belles fissures ….

    Dommage que tu n’aies pu visiter que cuisine et salle à manger … cela dit la cuisine est très belle, ces pots en grès et ces grandes cheminées me rappelle des souvenirs de mon enfance à la ferme

    Merci pour ton partage

    Bises, bon week-end

  • il est beau ce château, ça doit coûter si cher à restaurer….pas grave su il n’y a que deux pièces a visiter, tant qu’il y a la cuisine, ça me va, je ne sais pas pourquoi, c’est toujours le lieu que je préfère dans les châteaux! bisous. cathy

Les commentaires sont fermés.