Le Château du Mirail 2/3 ~ côté jardin d’agrément

 Le Château de Mirail : le jardin actuel

Le Château du Mirail, sis à Crannes en Champagne 72, est ce qui subsiste d’un ensemble de bâtiments qui formaient le palais abbatial du couvent bénédictin de Saint Julien du Pré. On doit sa construction, de 1520 à 1524, à la 29‘ abbesse, Catherine de Coësmes, issue d’une ancienne et puissante famille du Haut Maine, selon les principes, en vogue à la Renaissance, de l’architecte italien Serlio. Conçue comme maison de plaisance, elle permettait aussi de gérer plus aisément l’important domaine qui l’entourait.

Ce jardin demeure l’objet d’une aventure toujours renouvelée …

Le jardin actuel a été créé par étapes à partir de 1987. La préoccupation constante des propriétaires sera d’en faire un lieu d’équilibre et de plénitude propice à la rêverie et à la sérénité. Son esprit devait aussi accompagner et adoucir la simplicité un peu austère de l’édifice. Depuis plus de 30 ans le jardin ne cesse de s’embellir ; les ifs, les buis, les charmilles, harmonieusement taillés,permettent de le structurer …

… ainsi que les chambres de verdure qui abritent les floraisons de sauges, penstemons, géraniums vivaces, astrantes, sedums… Les rosiers, choisis avec soin (100 variétés différentes) sont répartis sur l’ensemble du coteau. Les lianes (Kiftsgate, Bobbie James, Wedding day… ) se lancent à l’assaut des arbres et offrent un somptueux spectacle au mois de juin. Vous pourrez aussi découvrir un très beau rosier buisson blanc baptisé « Isabelle de Reimpré » en mémoire de cette femme talentueuse et passionnée dont la marque restera toujours présente ici.
Ce jardin, parvenu à maturité, demeure l’objet d’une aventure toujours renouvelée, il comporte maintenant une collection d’agrumes. Nous espérons qu’il sera pour vous source d’émotions et de plaisir.

… laissez-moi un “com” et/ou retournez à l’ ACCUEIL pour voir les précédents articles !

13 commentaires sur « Le Château du Mirail 2/3 ~ côté jardin d’agrément »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.