NOV’Art investi les rives du Loir 2/2

Le parcours d’art contemporain Nov’art “sur Covid”   2/2

Comme chaque été depuis près de quarante ans, NOV’Art investi les rives du Loir afin de laisser libre cours aux envies et audaces des artistes invités. Cette année, coronavirus oblige, l’édition à été réinventé en fonction de la présence des artistes et de leur distanciation d’avec le public.

Une invitation à l’évasion néanmoins …

image recomposée “Sphère Ballottée par la brise et le courant”

NOV’Art accueille une résidence de création avec le concours du Département, dans le cadre de « Prenez l’art, saison d’art contemporain en Anjou ». Elsa Tomkowiak, artiste plasticienne bretonne, a cette année été sélectionnée afin de proposer une œuvre sur le Loir. 

… Une sphère arc-en-ciel se dessinait sur les rives du Loir. Ballotée par la brise et le courant, sa présence interrogeait et apaisait tout à la fois, dans un léger bruit de clapotis. NB : cette sphère, qui n’a pas résisté au temps, ne figure pas dans ma vidéo.

En salle d’expo à l’ “Engrenage-moulin” de Villevêque 49 …
Intense, primaire, l’artiste joue avec les éléments naturels pour inviter le spectateur à questionner sa perception faite d’un lieu. Ses œuvres aux couleurs vives, jouant également de la transparence, décuplent les nuances et les points de vue pour celui qui les observe en se mouvant. Pour le responsable du service culturel de Rives-du-Loir-en-Anjou, pas de message ici, juste une invitation à la réflexion et à l’évasion.

Peu d’artistes, Covid oblige, donc peu d’œuvres données à voir !
Je termine cette vidéo sur des vues du moulin en action …

Laissez-moi un “com” et/ou retournez à l’ ACCUEIL pour voir les précédents articles !
Ma chaine YouTube : Les Mauges Ocgall

13 commentaires sur « NOV’Art investi les rives du Loir 2/2 »

  • Coucou

    Cela a bien changé car à l’époque où mes enfants travaillaient à la guinguette Les Tonnelles , le moulin n’était plus en action , et celui-ci nous avait servi pour les photos de leur mariage .

    Je trouve cela très bien ces expositions dans de tels lieux ..

    Bonne journée , bizzz Lucia

  • Bonsoir Claude,

    belle visite de ce moulin et bien présenté.

    L’expo d’art contemporain est bien mis en valeur, avec toutes ces couleurs bien flashantes.

    Belle semaine d’automne et amicalement.

    Sylvie

  • Merci pour ta vidéo qui nous montre un tres beau moulin en action, j’aime beaucoup la maquette  avec le tracé du Loir .

    Peu d’œuvres en effet mais  ce n’est que partie remise

    Bonne soirée et bon week – end

    Bises

  • Encore un bel environnement pour encadrer cette expos contemporaine.
    J’aime ces couleurs très vives et la maquette avec le fleuve … tu l’as très bien filmée, on suit bien le « fleuve ».
    Bon début de week-end et gros bisous
  • Coucou Claude, déjà le cadre est idéal pour une exposition et ce pont de bois est vraiment un entrée en « matière » qui me plairait. De jolies choses également. Tu sais que je prépare aussi une expo peinture où je vais présenter trois toiles? Oui je me suis remise à la peinture voilà pourquoi je déserte mon blog. J’en ferai un article bientôt. Excellent week-end pour toi et à bientôt
  • j’aime beaucoup et art contemporain dans ce beau moulin et ce magnifique environnement. j’ai bien aimé les articles sur l’arboretum d’Angers. bisous. cathy
  • Peu d’oeuvres en effet et heureusement que ta vidéo nous montre ce moulin en fonctionnement..j’ai bien apprécié ta façon de nous le montrer.

    Bises du jour

    Mireille du sablon

  • J’aime bien le moulin en tant que tel et les différentes couleurs de lumière l’éclairent de manière agréable. Par contre les « oeuvres » me font surtout penser à des palettes de couleurs…

    Bonne journée

  • Un magnifique décor pour cette expo !

    J’ai adoré le reportage sur le moulin mais les « oeuvres », par contre, je suis désolée mais je ne sais sans doute pas les apprécier à leur juste valeur car je n’y trouve rien qui m’inspire …
    Je te souhaite une bonne fin de semaine que j’espère un peu plus fraiche !
    Gros bisoux, cher claude.

Les commentaires sont fermés.