Chênehutte les tuffeaux …

 

Être rue Daguerre XIVe Paris la semaine et à Chênehutte les Tuffeaux 49 chaque week end …
Montparnasse / Angers 1h30 plus TER toutes les ½ heure vers Saumur soit ~2h00
Les possesseurs d’habitations troglodytes sont avares de photos de leur intérieur … dans ce monde là on reste très discret.
Ne sortant plus faire de photo et/ou vidéo, je suis à court de matière première pour poster des publications sur mon blog. Des échanges denses à l’aide de FB accompagnés de photos avec ce proche on requinqué un tout petit peu mon stock.
Je vous montre donc un pêle-mêle photographique sur ce petit village sis les pieds dans la Loire …

 

Les petites maisons en tufeau …

le bien vivre ensemble …

Chênehutte les Tuffeaux

Chênehutte les Tuffeaux-Trèves-Cunault est une ancienne commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire, devenue le 1ᵉʳ janvier 2016, une commune déléguée de la commune nouvelle de Gennes-Val-de-Loire.

Chênehutte les Tuffeaux est un village tranquille renfermant les vestiges d’un village gallo-romain. Le plateau au-dessus fut occupé par un oppidum gaulois. 

Charmante église Notre-Dame, datant du XIIe siècle. Joli clocher roman. Abside du chœur décorée d’une frise à modillons. Plafond bas, aspect trapu des églises romanes primitives.

Les vestiges gallo-romain
La commune possède des vestiges gallo-romains dont le Temple du Villiers et la maison de la Fouchardière. Ces vestiges sont visibles sur le parcours de découverte du patrimoine « Petites Cités de Caractère » de Chênehutte.
On y trouve les vestiges d’un fanum qui n’est autre qu’un temple gallo-romain construit au IIème siècle. Ce sanctuaire est de plan carré et se compose d’une tour centrale appelée cella et d’une galerie périphérique. La cella est considérée comme la pièce où le dieu réside et seuls les prêtres peuvent y pénétrer. La galerie sert de déambulatoire aux fidèles qui peuvent ainsi faire des dons à la divinité et s’assurer sa bienveillance pour la traversée de la Loire.
Sur le parcours de découverte du patrimoine, on découvre également à la Fouchardière les vestiges d’un habitat gallo-romain édifié vers 30 ap. J.C. Cette habitation se compose de deux pièces. La pièce principale, de plan carré, est une grande salle excavée dans le coteau. Ses murs sont en blocs de calcaire, selon la technique romaine, et en torchis, selon la technique gauloise. La seconde pièce est une galerie de façade de plan rectangulaire. Il s’agirait de la maison d’un artisan tabletier, fabriquant de petits objets en os.

Manoirs et belles demeures
Chênehutte-Trèves-Cunault concentre de nombreuses belles demeures et châteaux dont on peut citer plusieurs exemples.
À Chênehutte, le château du Prieuré est situé sur l’emplacement de l’une des premières communautés religieuses du village, fondée au Xe siècle par les moines bénédictins de Saint-Florent-le-Vieil. Le logis du prieur, construit sur deux niveaux, date du XIIe siècle. Au XVIe siècle, le prieuré est agrandi dans le style Renaissance. En 1830, le comte de l’Aubépin le modifie à son tour et lui donne l’apparence d’un petit château. Au début du XXe siècle, le comte Raymond de Castellane réalise des travaux d’embellissement en particulier les terrasses, qui offrent aux visiteurs un panorama unique sur la Loire. De l’ancienne église prieurale dédiée à Saint-Pierre, il ne subsistent que quelques murs, visibles dans la cour du château.
Le manoir de Grissay du XIIe siècle à Chênehutte (château privé) peut être apprécié depuis l’itinéraire du circuit de découverte du patrimoine « Petite Cité de Caractère ».

Laissez-moi un “com” et/ou retournez à l’ ACCUEIL pour voir les précédents articles !
Ma chaine YouTube : Les Mauges Ocgall

14 commentaires sur « Chênehutte les tuffeaux … »

  • Se balader en campagne

    C’est encore possible

    Mais depuis qq temps nos villages sont fantomatiques

    Mais le patrimoine est toujours autant contemplatif dans un silence cathédrale ,impossible de visiter les églises , fermées  et pour pour cause …

    Bonne soirée  et merci pour ton reportage

    @ bientôt

  • Bonjour Claude

    Ce village a un nom charmant !

    De jolies photos et apparemment tout le monde ne trouve pas le Chenin méchant ! lol !

    Merci pour le partage

    Bonne soirée, bises

  • Bonjour, très jolie balade, j’aime bien les maisons troglodytiques, chez les autres ! le château est très beau, je te souhaite une bonne journée, sous la pluie,  bisous
  • Quel beau partage, j’ai pu admiré beaucoup de ces photos, j’aime celle du château dans et au-dessus du verre.
    Effectivement, difficile pour nous de tenir notre blog. D’habitude je photographie ma ville, ses paysages, ses maisons, son patrimoine, mais aussi la vie des amiénois, les fêtes etc… Plus rien de tout cela cette année et on ne sait pas quand ce virus nous laissera enfin tranquilles.
    Merci pour ce partage et cette découverte. Gros bisous
  • Bien sûr comme québécoise, je connais encore moins ce  village, mais juste de te lire, c’est un plaisir. Merci Claude. Courage, nous allons nous en sortir.
  • De superbes photos dans ce pêle – mêle , des édifices à visiter c’est certain et un village plein de charme qu’on a plaisir à découvrir  .

    Bonne soirée

    Bises

  • Un drôle de nom pour ce petit village que je ne connais pas du tout ! Quelques photos sur les habitations troglodytes seraient bienvenues…

    Bonne journée

  • Bonjour,
    La Covid perturbe un peu nos sorties
    mais en campagne sur les chemins ruraux, on est tranquille
    et le paysage automnale commence à se dessiner !
    A Troo Loir et Cher, j’avais eu l’occasion de visiter une habitation troglodyte
    Je ne connais pas Chênehutte les Tuffeaux, merci pour le partage.
    Bon courage et bonne journée
    Daniel
  • quel charme ces bords de Loire, merci pour cette balade si sereine! un coup de coeur pour le chat et sa bouteille!! bisous. cathy
  • Quel bel album! j’ai découvert ces paysages il y a quelques années grâce à une amie et j’ai vraiment apprécié.

    Bonne journée!

    Bises de Mireille du sablon

  • Merci pour ce reportage sur un village que je ne connais pas.

    Dommage qu’on n’ait pas de photos …
    Je te souhaite un bon jeudi avec une température quasi estivale, quoiqu’il y a eu des jours plus frais en août !
    Nous étions à 28° hier et, ce matin, j’ai plus de 26° dans la maison, sans chauffage.
    Gros bisoux, cher claude.

Les commentaires sont fermés.