Le Thoureil 49 : rive sud Loire, entre cales et coteau …

Val de Loire : Le Thoureil, belles maisons de tuffeau …

Un après-midi disgestif ………….

Le Thoureil, une histoire marquée par la batellerie. Sur la rive sud de la Loire, entre cales et coteau, Le Thoureil étire ses belles maisons de tuffeau et ses bateaux traditionnels dans un paysage emblématique du Val de Loire.

 

l’église du Thoureil, abside du XIIe et clocher remarquable du XIIIe

ces châsses, dans l’église du Thoureil …

l’ancien port évoque l’âge d’or de la batellerie …

Le peuplement du Thoureil remonte à la Préhistoire, comme en atteste des mégalithes disséminés dans les bois environnants. La commune possède un riche patrimoine, résultat conjugué du développement des activités fluviales et de l’emprise des pouvoirs féodaux et religieux. Au VIe, Saint-Maur fonde la première abbaye bénédictine de la région sur les vestiges d’une villa romaine. L’abbaye, dans son état du XVIIe, domine encore la vallée. En dépendaient de nombreux prieurés dont celui de Bessé du XIIe. Le fief de Richebourg est, dès le XIe, une place-forte (ruines du donjon la “Tour de Galles” du XIe).

On peut également découvrir l’église du Thoureil, son abside semi-enfouie du XIIe et son clocher remarquable du XIIIe. Les XVIIe et XVIIIe voient l’essor de la batellerie et du commerce des vins. Aujourd’hui, de nombreux témoignages subsistent de cette période où la Loire était marchande : petits habitats de marinier, comptoir de négociant, tour d’apparat, jardins en terrasse. Les bords de Loire, lieux privilégiés de villégiature depuis la fin du XIXe, offrent un spectacle continuel agrémenté de bateaux traditionnels.

Remarquable : la Tour des Hollandais (1685) séparée du manoir par une ruelle possède à son sommet un macaron représentant un tonneau de vin. Dans un contexte politique pourtant défavorable du fait des guerres menées par le roi Louis XIV, la prospérité des Van Voorn ou des Deurbroucq motive d’autres hollandais à s’installer en Val de Loire. Le commerce des Van Voorn s’éteint au début du XVIIIème siècle. La tour et le manoir sont vendus par leurs descendants en 1809.

Laissez-moi un “com” et/ou retournez à l’ ACCUEIL pour voir les précédents articles !
Ma chaîne YouTube : Les Mauges Ocgall

10 commentaires sur « Le Thoureil 49 : rive sud Loire, entre cales et coteau … »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.