Nouvelle passerelle, gare St Laud Angers

Voir la nouvelle passerelle sur la gare St Laud d’Angers

Ne sortant pas trop, covid oblige, je n’étais pas allé voir cette nouvelle construction.

À Angers Gare Saint-Laud, une passerelle signée Dietmar Feichtinger 

« Le nouveau pont pour piétons et cyclistes de la gare Saint-Laud est bien plus qu’un simple passage à niveau. C’est un nouveau lieu de rencontre urbain où les gens aiment s’arrêter, s’attarder, parler, regarder les trains, arriver ou partir », conclut Dietmar Feichtinger Architecte.

J’ai regardé les trains passer et cela ma fichu le bourdon. Cela fait 2 ans que je ne suis pas sorti de mon … “pré carré“ anti-covid ! 

Après ! (sécurisante de nuit comme de jour)


Avant ! (non abritée, croisements difficiles, sécurité contestable)

Depuis janvier 2020, ce pont se caractérise par un arc doux et large qui traverse toute la largeur de 70 mètres taillés dans la topographie de la ville par les faisceaux de rails. Sa sous-structure est constituée d’un caisson creux et des consoles en acier dans lesquelles sont intégrés des bancs avec des sièges en bois sur le côté ouest de l’arche.
Des cadres saisissants faits de poutres en bois lamellé soutiennent la toiture et l’éclairage, dirigent l’œil et ennoblissent le pont en faisant un nouveau Landmark.

Ils changent leur espacement, la sous-structure change sa section, ce qui accentue le caractère du pont selon la situation – entrer, monter les escaliers, marcher, attendre, s’asseoir, observer, sortir –.
C’est une construction singulière à l’échelle du quartier avec une grande qualité de parcours, qui fait prendre conscience de la spécificité du lieu. Son parcours voûté fait que sa rampe touche doucement la nouvelle promenade de la place Giffard-Lagenvin et le parc.
Trois ascenseurs et escaliers créent une liaison directe, sans obstacle et adaptée aux vélos, avec la gare et l’hôtel, ainsi qu’avec les quais des trains pour Paris et Nantes. Dans son esthétique, le pont est l’expression du renouveau du quartier de la gare.
La gare d’Angers Saint-Laud est un pôle de transport majeur du centre-ville qui voit passer plus de 400 trains par jour (passagers/marchandises/travaux). Les faisceaux de rails font environ 70 mètres de large et coupent d’un profond couloir le centre-ville. L’ancien pont piétonnier en béton armé, qui traversait directement les voies, était très endommagé.

Les plans de développement urbain prévoient une revalorisation de la zone. Côté gare, des bureaux et un parking à plusieurs niveaux ont été construits tandis qu’un nouvel hôtel est en construction. Au sud du faisceau de voies, une nouvelle promenade et un parc seront construits. Le pont pour piétons et cyclistes fait partie de cette modernisation. Le projet est à donc l’échelle de la ville.
Cette structure de circulation singulière devient un point de repère. « Les vues différentes et à distances variables sur les voies, les trains et la ville rythment le parcours tandis que des bancs le long des balustrades invitent à s’asseoir. Le pont devient ainsi un chemin et un lieu », souligne Dietmar Feichtinger Architectes.
Les portiques en bois, sont des éléments identitaires fort du pont. Ils soulignent la traversée et entrent en dialogue avec la ville. Ils rythment le parcours. Par leurs distances différentes, leurs sections légèrement variables et le tracé en arc du pont, ils ouvrent des perspectives toujours nouvelles sur les voies, les trains à l’arrivée et au départ de Saint-Laud. Ils se condensent vers le milieu du pont, créant une atmosphère abritée qui invite à la pause, tandis que les distances plus importantes au début et à la fin du pont élargissent de plus en plus la vue sur la ville.
Le travail sur le volume de ce projet comprend également la forme de chaque portique. Son angle d’inclinaison change avec le rythme du mouvement. Au milieu, la section transversale des cadres s’agrandit continuellement. Cette ouverture continuelle des cadres augmente la significativité du pont au-dessus des rails.
Ces cadres en bois ne façonnent pas seulement la relation entre les passants et le lieu, ils ont aussi une fonction spécifique : ils servent à intégrer l’éclairage, protègent contre les intempéries et le vent. Ces éléments sont intégrés dans leur construction.
Des bandes antidérapantes sont encastrées dans la passerelle en bois, ce qui garantit que le pont peut être utilisé en toute sécurité même par mauvais temps. https://chroniques-architecture.com/

Laissez-moi un “com” et/ou retournez à l’ ACCUEIL pour voir les précédents articles !

11 commentaires sur « Nouvelle passerelle, gare St Laud Angers »

  • Bonjour, elle n’y étais pas quand j’y suis allée; j’avais eu bien du mal à trouver le bon train pour rentrer en Mayenne ! double train, double destination, il s’agissait de ne pas se tromper et de trouver les bonnes infos surtout, je te souhaite une bonne journée, bisous
  • Bonjour Claude,

    mes petites filles quand elles viennent seules d’Angers St Laud la voient forcément. il faudrait que je leur en parle, car n’étant pas au courant elles ne m’en ont pas parlé,

    Vue de ta vidéo ça parait for sympathique, et c’est une belle construction très esthétique..

    Je ne sais pas du point de vue convivialité ce que ça donne? Mais ça parait chouette.

    Bon weekend et amitié.

    Sylvie

  • Bonjour Claude. Très intéressante cette chronique.
    J’ai quitté Eklablog depuis quelques semaines mais heureusement, je peux rejoindre les gens que j’apprécie.

    Ginette

    mon adresse courriel est toujours sur mon site privé abcpsp.com

  • C’est un bel ouvrage cette nouvelle passerelle, à la dimension d’Angers, de sa gare où s’arrêtent en effet pas mal de trains ! on y fait quelques kilomètres dis-moi ? merci de cette vidéo très précise, comme-ci on y était.
    Comme-toi quand je vais me remettre en route, je vais découvrir des nouveautés à Amiens. Une passerelle aussi d’ailleurs, traversant la Somme pour rejoindre plus rapidement les hortillonnages et le chemin de halage pour tout un quartier qui est en plein chantier. Un tout nouveau quartier près aussi de notre gare.
    Merci beaucoup, c’est très intéressant.
    Gros bisous
  • Superbe vidéo pour nous présenter cette nouvelle passerelle. Une tres belle réalisation qui s’inscrit vraiment dans le schéma de l’ensemble gare et ville.  J’aime beaucoup le choix des matériaux et l’asperct à la fois fonctionnel et esthétique.

    Contente de te retrouver sur ton blog.

    Bon dimanche

    Bises

  • Bonjour Claude

    C’est une très belle construction, très esthétique qui plus est !

    Je comprends que le passage des trains te donnent le bourdon et envie d’évasion, perso je ne voyage jamais en train déjà en temps normal alors là encore moins !

    Merci pour ton partage

    Bises, bon dimanche

    je te mets le lien de mon second blog, sous mon pseudo, je ne publie que là pour le moment ………..

  • C’est très original, j’aime beaucoup le choix du bois.

    C’est vrai que nous en sommes réduits à regarder passer les trains, je ne vais quand même pas nous comparer aux vaches :).

    bon dimanche.

  • bonjour, contente de te retrouver, c’est vrai qu’avec covid il faut prendre des précautions pour certaines personnes, je connais 3 enfants « à risques » ! bon j’espère qu’il fait beau temps quand même chez toi, ici soleil mais vent de sud…faut s’adapter, une belle « promenade » donc, c’est bien de voir passer les trains mais maintenant ils vont si vite, j’aimais bien ces locos qui crachaient un épais nuage noir, sauf quand j’avais du linge dehors ou les fenêtres ouvertes, la voie passait à 20 mètres de la maison, séparée par la route !!!

    mais c’était « avant » !

    nous ne sortons pas trop non plus, au village c’est assez tranquille, MIAOU !!!

  • C’est une bonne idée et c’est plutôt esthétique. Quand j’étais jeune j’aimais aller voir passer les trains, surtout les locos à vapeur (ben ouais y en avait encore !)

    Bon dimanche

  • C’est là une belle réalisation, merci d’avoir pris le temps d’y aller, une sortie  intéressante après ces longs moisd e confinement.

    Bises du jour

    Mireille du sablon

    … ravie de te retrouver… ici!

  • Quand je prends le TGV pour Paris et que je reviens je passe dans cette gare. En juillet prochain lors de mon prochain voyage programmé je ferais attention à cette jolie passerelle. Bon dimanche.

Les commentaires sont fermés.