Le “Musée des Métiers” visite 3/3 (fin) …

Le “Musée des Métiers” de Saint-Laurent-de-la-Plaine 49
~ 3ème partie /3 (fin) ~

Le Musée des Métiers est un musée associatif situé à Saint-Laurent-de-la-Plaine en Maine-et-Loire. Il est consacré aux différents métiers du monde rural ayant existé au XIXe et au XXe siècle. Y sont présentés plus de 35 métiers illustrés par des objets de collections issus de dons.
Les collections et les bâtiments :
Le musée se compose de 8 espaces principaux : le hall d’accueil, l’ancien presbytère, la cour et la maison de la mode, la rue pavée, la salle des engins de levages, la salle des pressoirs et des alambics, le grenier et la grange.

 Le forgeron …

le charpentier / menuisier …

le tonnelier …

Hall d’accueil

Comme sa dénomination l’indique, cette salle permet l’accueil des visiteurs mais elle comprend également un espace dédié à l’une des expositions temporaires en cours, ainsi qu’une boutique et des bureaux. L’accueil, de par son architecture (pavement en terres cuites, un plafond en chêne à la française, cheminée en tuffeau et un escalier du xve siècle inspiré de l’un des escaliers du Mont Saint-Michel), souligne et illustre la devise du musée qui est  » La Matière, l’Homme et l’outil  » ; devise qui transparaît à travers le logo du Musée des Métiers.

L’ancien presbytère
Construit en 1779, c’est l’un des seuls bâtiments à avoir partiellement résisté au feu durant la traversée des colonnes infernales de 1794 pendant les guerres de Vendée. Les trois salles du rez-de-chaussée sont consacrées à la communication, à la broderie et à la photographie. Le premier étage est uniquement dédié au travail du textile. Au rez-de-chaussée, les marques du temps sont visibles avec les poutres noircies qui témoignent des guerres de Vendée et les vestiges des anciens presbytères construits au même endroit au XIIIe et au XVIIe siècle.

La maison de la mode et la cour intérieure du musée
Construite entre 1990 et 1993, la maison de la mode offre une reconstruction d’un atelier de tailleur et de chapelier avec une collection de chapeaux, de formes à chapeaux ainsi que d’anciennes machines à coudre.
Les collections sont composées de deux legs de vêtements anciens par une notable du village, ancienne mannequin ayant travaillé chez Lanvin au début du XXe siècle.

La rue pavée
Pouvant être appelée la rue pavée, la rue des échoppes ou bien la rue des boutiques, elle est construite entre 1979 et 1985. C’est un espace du musée qui emmène le visiteur dans les rues qui existaient jusqu’au milieu du XXe siècle dans les milieux ruraux. Les métiers visibles sont ceux par exemple de sabotier, cordonnier, huilier, tisserand, forgeron, cirier, sellier et repasseuse. Les métiers du travail du bois et du fer sont plus fortement représentés car ce sont respectivement les deux métiers des fondateurs Victor Perrault et Abel Delaunay.

La salle des engins de levage
Dans cette salle est exposée l’une des premières « grues » qui était auparavant montée puis démontée à chaque nouvel étage construit. Il est aussi représenté des espaces ruraux de la vie quotidienne, avec une salle de classe du XIXe siècle reconstituée à l’identique ainsi que l’intérieur d’une maison. On y retrouve aussi l’exposition d’éléments de la vie quotidienne des ruraux comme des vans ou encore de la poterie.

La salle des pressoirs et des alambics
Consacrée à l’exploitation viticole, cette salle présente une vaste collection de différents pressoirs. En addition à ces pressoirs, on retrouve en parallèle 14 alambics qui servaient à fabriquer de l’alcool de fruit.

Le grenier
Accessible par un escalier en chêne massif et construit en 1983, le grenier abrite des reconstitutions d’ateliers de menuisier, de charron, de tonnelier, de charpentier ainsi que de sculpteur de bois. On notera aussi la présence de la salle « Du Grain au Pain », celle-ci présente l’historique de la culture du blé, de la meunerie et de la boulangerie. En son centre on retrouve le mécanisme d’un moulin à vent.

La grange
Achevée en 1986, on retrouve à l’entrée une roue à aubes de 28 pales. L’intérieur de la grange présente l’exposition temporaire « Saint-Laurent en 14/18 : ses soldats au front, les familles du village » qui est en lien avec la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Cette exposition prendra fin en 2022. On peut aussi y observer des outils servant à l’exploitation forestière, l’exploitation agricole mais également un moulin à carton.

Pas facile à filmer, locaux exigus, visiteurs …

Laissez-moi un “com” et/ou retournez à l’ ACCUEIL pour voir les précédents articles ! 
Ma chaîne YouTube : Les Mauges Ocgall

13 commentaires sur « Le “Musée des Métiers” visite 3/3 (fin) … »

  • Oui ! Ta série d’article sur ce musée est très agréable à découvrir, j’ai beaucoup aimé. Merci pour tous ces partages intéressants . Passe une agréable journée . Cordiales amitiés & à + 
  • Bonjour Claude,

    J’adore ces Musées des Métiers anciens… avec ces vieux outils, ces vieux meubles, ces forges, cuisines, vieux moulins et autres… je passerais des heures à les regarder, et cela fait remonter en nous bien de vieux souvenirs… car, c’est dans notre génération que ce formidable modernisme est arrivé ! Quand j’ai vu à la télé hier sur FR 3… cette entreprise qui fonctionne avec 90% de robots pour la livraison de colis… je crains fort pour les emplois demain ! 

    Gilbert d’Ahuy

  • L’endroit que doivent aimer ces messieurs je pense, avec tous ces anciens métiers. C’est fort intéressant et on doit se rendre compte des progrés accomplis depuis ces temps-là.
    Bon, moi je retourne dans le musée « mode, couture etc… » hi hi
    Gros bisous
  • Bonjour Claude

    Ton diapo m’a rappelé quand j’allais chez le sabotier avec mon grand-père les jours de foire !

    La visite de ce Musée est très intéressante, il faut prendre le temps d’observer et on replonge dans un passé pas si lointain que ça, les souvenirs remontent et on se rend compte que c’était bien !!!

    Merci pour ton partage

    Bises, bon dimanche

  • Une fin de visite tout aussi intéressante que le début, le musée a réuni une riche collection d’objets anciens du quotidien et des métiers avec une mise en situation soignée…

    Bon Dimanche

  • C’est vraiment impressionnant de voir toute cette ingéniosité ! Ce qui m’épate le plus, ce sont toutes ces grosses installations en bois, avec leurs poulies et leurs vis sans fin taillées dans la masse… j’essaie toujours d’imaginer le travail nécessaire pour fabriquer de tels engins… qui fonctionnent !

    Bonne journée

  • Ce musée regorge de « merveilles » du passé et montre bien comment nos anciens vivaient, travaillaient souvent bien durement mais avaient-ils le choix?

    Que voici une visite qui me plairait bien!

    Bon dimanche!

    Bises de Mireille du sablon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.