C’est scandaleux ! …

Notre nouvelle clôture n’est pas étanche !

Nous venons de faire poser une nouvelle clôture au fond du jardin pour nous protéger des inondations. L’eau monte, monte en ce moment et nous venons de nous apercevoir qu’elle n’est pas étanche !  ;-))
Blague à part …
Chaque hiver la rivière vient nous rendre visite et dépose des m³ de déchets végétaux de toutes grosseurs.
Cela va de la grosseur d’un bourgeon jusqu’aux billes de troncs d’arbres.
Nous venons donc de remplacer l’ancienne clôture de grillage par une clôture en grilles et poteaux renforcés. Ces grilles ont été doublées d’un grillage à mailles de 15×15 mm. Il ne laisse passer que les bourgeons mais ils ne sont pas gênants ; la pelouse les digère bien.
Voici qq. photos qui vous montrent la situation pour une crue de 4,5m mesurée aujourd’hui en centre ville d’Angers.

ça baigne, c’est évident !

couche de petits déchets végétaux

La «CAMARGUE» Angevine
Les Basses Vallées Angevines (BVA) : bassin de confluence des trois rivières.
Classée au septième rang européen dans l’inventaire des richesses naturelles, la région des zones inondables des basses vallées angevines, dépourvues d’habitations et de ces affreux poteaux électriques en béton, offre des paysages couverts de vastes prairies naturelles. 

Les inondations plus ou moins régulières d’octobre à mai, les submergent rapidement, créant un immenses plan d’eau (1.000 ha) à découvert qui offrent aux oiseaux qui se déplacent en bandes nombreuses une garantie de sécurité ; Beaucoup plus lentes, les décrues laissent des mares peu profondes qui subsistent longtemps dans les dépressions. Ces terrains riches en eau et en herbes hautes et denses constituent un milieu de vie privilégié pour nombre d’oiseaux qui viennent y nicher ou simplement faire une halte au cours de leurs migrations.

Laissez-moi un “com” et/ou retournez à l’ ACCUEIL pour voir les précédents articles !
Ma chaine YouTube : Les Mauges Ocgall

11 commentaires sur « C’est scandaleux ! … »

  • perso je n’aime pas l’eau, de loin çà va mais de près j’appréhende toujours, des souvenirs très anciens après guerre, j’avais six ans, l’oise débordait et il y avait une passerelle en bois car le pont n’avait pas été reconstruit, et l’eau arrivait à ras des planches, ma grand’mère

    m’avait emmenée à la ville et fallait passer là…quelle peur car le courant été fort et l’eau

    très sale ! et le bruit, je n’aime pas du tout depuis, je sais c’était il y a 74 ans !!

    aussi je n’habiterai jamais près de l’eau ! je sais la garèle passe au village mains loin de chez moi !!!et l’Hérault est à 1 km plus bas !

    Bon courage alors et bonne soirée,

  • Quand on voit ce que peut charrier la rivière mieux vaut en effet avoir une clôture bien solide pour empêcher les  grosses branches de passer . Les oiseaux migrateurs oui doivent trouver  tout ce qu’il leur faut dans ces endroits humides .

    Bonne semaine

    Bises

  • Une clôture au moins utile pour retenir de trop gros déchets…le nettoyage est plus facile quand l’eau  redescend…vu les prévisions météo, ce n’est pas pour tout de suite

    Bonne journée

    PS – je retrouve avec plaisir la possibilité de te mettre des coms….pendant un bon moment, je n’avais plus accès ?

  • En effet c’est bien inondé. Ici je n’ai jamais vu la petite rivière qui va se jeter dans la baie de Somme avec un niveau aussi eau, les riverains ont de l’eau plein les jardins.

    Bon mois et février et bonne santé surtout.

  • Bonjour Claude

    En effet, que d’eau, que d’eau !

    J’aime ton humour devant la situation, tant que ça ne touche pas les habitations c’est moins pire, ce n’est pas le cas dans certains endroits !

    cela dit tes photos sont superbes, de beaux reflets !

    Merci pour le partage

    Bises, bonne journée

  • Cela doit être angoissant. Le plaisir d’habiter au bord d’une rivière a des inconvénients. Je n’ai jamais vu ici autant de pluie que cette année. C’est désespérant. Beau mois de février et bises
  • Ces inondations, même quand elles sont naturelles sont quand même très impressionnantes !
    Je suis surprise de ta porte en bois ! un bois spécial imperméable je suppose ?
    Beaucoup d’eau cet hiver, çà n’arrête pas de pleuvoir en Picardie. Deux départements sur les trois sont en alerte, mais le mien, la Somme, pleine d’étang, de rivières, de mille cours d’eau dont dans mon Amiens n’est pas du tout inondé ! mais l’eau monte quand même bien dans nos « rieux ».
    Gros bisous
  • Effectivement c’est un scandale ce grillage pas étanche ! lol !

    Les inondations « régulières » ne sont pas vraiment gênantes et sont même utiles à la nature… l’essentiel étant qu’elles ne se transforment pas en catastrophes comme c’est souvent le cas ces dernières années !

    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.