• Zitouni à Moto : Collioure / Menton … 4/6

    LITTORAL MOTO TOUR (Marseille/Saint Tropez … 4e étape/6)  

    L’idée était de participer gratuitement au guidon de sa propre moto à une ou plusieurs étapes d’une journée organisée(s) par GORANDO entre Collioure et Menton.

         1 – Collioure/Narbonne (Lundi 06 mars 2017)
         2 – Narbonne/Stes-Maries-de-la-Mer (Mardi 07 mars 2017)
         3 – Stes-Maries-de-la-Mer/Marseille (Mercredi 08 mars 2017)
         4 – Marseille/St-Tropez (Jeudi 09 mars 2017)
         5 – St-Tropez/Antibes (Vendredi 10 mars 2017)
         6 – Antibes/Menton (Samedi 11 mars 2017)

    Zitouni (Fiston) est l’animateur-photographe (diplômé conduite groupes de motards) du LITTORAL MOTO TOUR et rédigera un CARNET DE VOYAGE qui sera publié à l’issue de l’événement.

    Un p’tit tour en mer ? …

     

     

    Une succession de belles routes de crêtes sinueuses et de traversées de forêts odorantes nous ont fait oublier l’urbanisation galopante de la côte (oui, c’est encore possible !) et la circulation infernale des stations balnéaires.

    Finalement nous avons stoppé notre progression à Ramatuelle, moins élitiste que Saint-Tropez où nous nous rendrons demain matin, tôt.

       Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • Marche hebdo : le parc des ardoisières 1/2

    Notre balade s’est orientée vers les anciennes carrières d’ardoise … 

    Bienvenue dans cet ancien site d’exploitation de la célèbre ardoise angevine, aujourd’hui valorisé en espace naturel de près de 100 hectares.
    A côté des vieux fonds en eau couleur azur, nous découvrirons une flore précieuse, spécifique des milieux secs et schisteux, tandis que les boisements de chênes et bouleaux mais aussi le ruisseau du Lapin nous apporteront ombre et fraîcheur.

    la meilleure façon de marcher c’est …

    Les premières exploitations des gisements de schiste à Trélazé remontent à 1406 sur la carrière de Tire-Poche, puis, à 1457 sur celle de Bouc-Cornu. A la fin du XVIIe siècle, environ 250 ardoisiers travaillent sur le site et au milieu du XVIIIe, ils sont plus de 600.
    Dès le XIXe siècle, l’arrivée du gaz, puis de l’électricité, orientent l’activité ardoisière vers une exploitation en mine. Les sols des exploitations agricoles et les vignes sont alors annexés. Cette activité se trahit en surface par l’apparition de chevalements ; l’un d’eux, le n°8 bis Hermitage, érigé par Gustave Eiffel en 1922, est remarquable par l’esthétique des parties aériennes.
    Les ardoisières de Trélazé emploient alors plus de 3000 ouvriers, de jour (tailleurs, en surface) et de fond (mineurs, en profondeur).

    Les quantités très importantes de déchets extraits modèlent fortement le paysage par la mise en place de buttes qui transforment le site en un espace très vallonné. Suite à l’inondation de 1856 causée par la rupture de la levée de la Loire, une nouvelle digue est érigée par Napoléon III, la « Levée Napoléon », toujours présente aujourd’hui, qui protège Trélazé des crues du fleuve.
    Dans les années 1960, la crise industrielle frappe les ardoisières (licenciements, fermetures des puits). Les vieux fonds (carrière à ciel ouvert), désormais inutilisés, se remplissent alors d’eau (lors des pluies, par des infiltrations, ou par les eaux des ruisseaux du Lapin et de Mongazon) et forment des lacs quasi circulaires. Les zones délaissées par l’industrie (environ 200 hectares) ont été abandonnées et colonisées par la végétation.
    En 2002, ces 200 ha ont été rachetés par Angers Loire Métropole en vue d’un reclassement en parc urbain communautaire. Lors d’un concours lancé auprès de paysagistes, la société CEPAGE fût nommée lauréate.
    Une petite zone de 3 hectares a été rachetée par « l’Association des amis de l’ardoise ». Actuellement occupée par le Musée de l’Ardoise, elle sert de lieu d’exposition et propose différentes animations : démonstrations du travail des ardoisiers et ateliers pour enfants (taille d’ardoise…).
    Le parc des Ardoisière est aujourd’hui sur le point d’être classé en E.N.S (Espace Naturel Sensible). De plus, il devrait probablement bénéficier d’une reconnaissance de l’UNESCO.

       Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • Aveyron 2016 : le village d Estaing ~ 2/2

    Estaing, l’un des Plus Beaux Villages de France … 

    Bienvenue à Estaing !
    Estaing, L’un des Plus Beaux Villages de France,
    Estaing, avec ses richesses patrimoniales et historiques,
    Estaing, avec ses festivités et animations diverses,
    Du reposant camping à la relaxante baignade,
    Voilà ce qu’en cette saison 2017, ce village vous invite à découvrir. (dixit la Mairie)

    entrée de l’église …

    Le village, bâti sur la rive droite du Lot, au confluent de cette rivière et de son minuscule affluent la Coussane, a gardé son originalité d’agglomération médiévale, parfaitement conservée, dans ses constructions primitives, particulièrement autour de l’église.
    Le portail de style gothique flamboyant de ce bel édifice du XVe siècle, fait face à l’entrée du château, duquel il est séparé par une placette entourée de maisons des XVIe et XVIIe siècles.
    Cette église du XVe siècle bâtie sur une crypte est dédiée à Saint Fleuret, évêque d’Auvergne, qui, revenant de Rome en 621, s’arrêta à Estaing, et y mourut, peut-être de la peste, après avoir guéri un paralytique. 

    Il est extrêmement vénéré et la célébration de sa fête a lieu tous les premiers dimanches de juillet avec faste.
    Le fleuron de ces festivités religieuses est la procession traditionnelle à laquelle participent tous les habitants du village et qui séduit les touristes de passage. Autour du buste reliquaire de Saint-Fleuret porté sous un dais, on voit défiler 150 personnes costumés : hiérarchie céleste, anges, saints et personnalités  religieuses ou historiques de l’illustre famille d’Estaing ; depuis le mythique chevalier Tristan qui selon une légende aurait sauvé la vie du roi Philippe-Auguste à Bouvines en 1214 jusqu’à l’amiral qui fut le compagnon historique de La Fayette lors de la Guerre d’indépendance des Etats-Unis.
    Les autorités religieuses et civiles de la Ville participent également à cette Procession qui se termine en apothéose par le couronnement symbolique de Saint-Fleuret.
    Le pont gothique bâti au XVIe siècle à l’initiative de l’Evêque François d’Estaing, unit les deux berges du Lot.
    Il est orné, sur le parapet et du côté nord, au milieu de son parcours, par une statue de ce prélat, sculptée d’après le portrait peint conservé à l’évêché de Rodez. Cette effigie fait face à un calvaire en fer forgé, haut d’environ un mètre cinquante, élevé sur l’autre parapet. L’élégance de cette croix a séduit un orfèvre parisien qui demanda et obtint l’autorisation de la reproduire en réduction, et d’en proposer à sa clientèle des miniatures en métal précieux.
    Le Collège, bâtisse remarquable du XVIe  siècle abrite actuellement la mairie du bourg médiéval.

      Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • Zitouni à Moto : Collioure / Menton … 3/6

    04

    LITTORAL MOTO TOUR (Stes-Maries-de-la-Mer/Marseille… 3e étape/6)  

    L’idée était de participer gratuitement au guidon de sa propre moto à une ou plusieurs étapes d’une journée organisée(s) par GORANDO entre Collioure et Menton.

         1Collioure/Narbonne (Lundi 06 mars 2017)
         2Narbonne/Stes-Maries-de-la-Mer (Mardi 07 mars 2017)
         3Stes-Maries-de-la-Mer/Marseille (Mercredi 08 mars 2017)
         4 – Marseille/St-Tropez (Jeudi 09 mars 2017)
         5 – St-Tropez/Antibes (Vendredi 10 mars 2017)
         6 – Antibes/Menton (Samedi 11 mars 2017)

    Zitouni (Fiston) est l’animateur-photographe (diplômé conduite groupes de motards) du LITTORAL MOTO TOUR et rédigera un CARNET DE VOYAGE qui sera publié à l’issue de l’événement.

    Bonne Mère ! …

    LITTORAL MOTO TOUR

    Randonnée 3 : Des Saintes-Maries-de-la-Mer à Marseille par la côte.

    Je retiendrai de cette journée la circulation anarchique de Marseille… un supplice. Heureusement, au détour de chaque virage en dehors des villes, de nouveaux paysages apparaissent. Souvent grandioses.

    Une bonne fatigue commence à se faire sentir également après déjà 1500 kilomètres parcourus pour moi, venant d’Angers … et le mal aux fesses qui va avec !

    Les voyageurs visitent la ville portuaire de Marseille, la troisième ville de France, pour son mélange de style et de tradition. La baie, entourée par le fort Saint-Nicolas et le fort Saint-Jean abrite le château d’If, connu grâce au Comte de Monte-Cristo. Dominées par la basilique Notre-Dame-de-la-Garde, les zones piétonnes et commerçantes de la ville (y compris le quartier franco-africain) se mêlent aux sites historiques.

      Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • ANGERS ~ Le Parc de Balzac : espace naturel (suite)

    Le Parc de Balzac : espace naturel en ville (suite et fin) 

    Dernier né d’Angers, ce parc de 50 ha est un nouveau lieu de promenade en bordure de la Maine et du centre ville. Aménagé et géré en référence aux principes du développement durable, il crée un trait d’union entre les Parcs saint Nicolas et le Lac de Maine ; les architectes de ce lieu se sont inspirés du marais poitevin pour composer pour partie un paysage de canaux tout en proposant des espaces aussi variés que les couloirs de graminées, la chênaie, les bois de couleur, les champs fleuris, les jardins familiaux, les dunes et vagues vertes ou encore les basses prairies.

     

    L’avis du Petit Futé sur
    le PARC BALZAC

    À parcourir à pied ou à vélo, en famille, seul ou en amoureux, le parc Balzac, en bordure de Maine, est un véritable havre de paix. Sur ce site aménagé de 50 hectares, la nature reprend ses droits chaque année après les inondations hivernales. Entre les canaux et les petits ponts poussent des carrés de graminées, une chênaie, des bois de couleur, des champs fleuris, des dunes et des vagues vertes. Un lieu où il fait aussi bon jardiner pour certains (120 parcelles de jardins familiaux) et synonyme de belle biodiversité : 150 espèces de plantes y ont été répertoriées ainsi que 66 espèces d’oiseaux, sans oublier bien sûr les …

    … nombreuses familles de lapins sautillant régulièrement à quelques mètres des joggers ! La balade se prolonge jusque dans la ville par les berges de la Maine, ou vers l’étang Saint-Nicolas et le parc de la Garenne ou encore vers Bouchemaine, le long du lac de Maine. C’est entre autres par là que l’on rejoindra le circuit de la Loire à vélo. Angers est une des villes les mieux dotées de France en parcs et espaces verts et presque tous sont accessibles à pied depuis le centre-ville.

      Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • Angers rayonne en grand !

    Charme d’une ville au passé prestigieux en éternel renouvellement 

    Angers rayonne en grand.
    Imaginez… Des places pittoresques bordées de maisons à pans de bois, des café-concerts rendez-vous des amis, des sorties culturelles finaudes… Fière de son patrimoine historique qui a tant d’histoires à raconter, Angers ne s’endort pas pour autant sur son passé.
    Reconnue pour sa douceur de vivre, c’est sa vitalité qui vous emporte. Dans cette ville qui fourmille d’ambiances et d’activités, les escapades promettent souvent de belles surprises.

    VISITER ANGERS À VOTRE RYTHME
    Profitez de quelques heures, quelques jours… pour visiter Angers. Que vous soyez en famille, entre amis, seul ou en groupe Angers Val de Loire vous propose diverses façons de découvrir ou redécouvrir la destination, le tout à votre rythme !

    vue … du haut du “bout du monde”

    Le pont de Verdun … dit “du centre”

    SORTIES EN FAMILLE
    Explorateurs, intrépides, amoureux de la nature ou cinéphiles avertis… Trouvez l’activité qui convient à votre tribu. Angers Val de Loire devient le terrain de jeux idéal pour vos sorties.
    SE BAIGNER À ANGERS ET SES ALENTOURS
    Plongez dans le lac de Malagué, faites trempette au Parc des Sablières, barbotez avec vos enfants dans les piscines d’Angers …
    Amusez-vous en famille dans les lacs, rivières et parcs aquatiques d’Angers et ses alentours !
    ESCAPADES ANGEVINES
    Partez à la découverte de 12 communes ou villages typiques du paysage angevin. Les communes vous dévoileront tous leurs secrets de patrimoine bâti ou naturel et vous présenteront un large éventail d’activités de plein air.

    LES INCONTOURNABLES D’ANGERS ET SA RÉGION
    Le Château d’Angers et son joyau, la tapisserie de l’Apocalypse ; Brissac et son château le plus haut de France ; la Maison de Loire en Anjou, une maison pour comprendre le fleuve royal … découvrez ce que vous ne devez absolument  pas manquer lors de votre séjour à Angers Val de Loire !

    AGENDA DU WEEK-END
    Vous trouverez donc votre bonheur dans un “agenda du week-end” débordant de visites insolites, spectacles, concerts et autres sorties de loisir.
    Se détendre, s’évader, s’émerveiller le temps d’un week-end ou de quelques jours… En couple, ou avec les enfants, venez découvrir une douceur de vivre, celle d’Angers.

      Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • Aveyron 2016 : le village d Estaing ~ 1/2

    Estaing, l’un des Plus Beaux Villages de France … 

    Bienvenue à Estaing !
    Estaing, L’un des Plus Beaux Villages de France,
    Estaing, avec ses richesses patrimoniales et historiques,
    Estaing, avec ses festivités et animations diverses,
    Du reposant camping à la relaxante baignade,
    Voilà ce qu’en cette saison 2017, ce village vous invite à découvrir. (dixit la Mairie)

    Sur le pont traversant le Lot et devant sa majesté …


    Demeure de l’illustre famille d’Estaing qui donna à l’histoire du Rouergue et à celle de France de nombreux personnages, militaires et religieux. On peut citer, parmi les plus illustres, Tristan d’Estaing, héros de la bataille de Bouvines, le Cardinal Pierre d’Estaing, François, évêque de Rodez et Charles-Henri, Amiral, commandant de la flotte française envoyée pour soutenir la guerre d’Indépendance des Etats-Unis.
    En 1794, l’édifice, confisqué et morcelé, est vendu par l’Etat comme bien national. À partir de 1836, le château devient la maison mère de la Congrégation religieuse Saint-Joseph d’Estaing avant d’être cédé à la commune d’Estaing en 2000.

    Le château est constitué de bâtiments de hauteurs différentes organisés autour d’une terrasse. Il est composé de plusieurs bâtiments des xve siècle, xvie siècle et xviie siècle construits autour d’un ancien donjon carré dont le sommet est cantonné de cinq tourelles et d’une couverture en forme de lanterne et d’une terrasse qui domine le Lot. Le pavillon d’entrée, le château et les terrasses sont les parties classées monument historique.
    Une nouvelle chapelle a été construite au xxe siècle à côté de celles des seigneurs d’Estaing datant du xve siècle.
    Classé Monument Historique en 1945, l’édifice devient en 2005 la propriété de la SCI du Château d’Estaing constituée par Valéry Giscard d’Estaing.
    Des travaux de restauration sont en cours afin de redonner à l’édifice son aspect d’origine et en faire un lieu de souvenirs.

      Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • ANGERS ~ Le Parc de Balzac : espace naturel

    Le Parc de Balzac : espace naturel … ORIGINE DU PROJET … 

    Pénétrant au cœur de la Ville, touchant l’hyper centre au niveau du Château du Roi René, la parcelle dite “Parc de Balzac” était constituée à l’origine pour moitié de basses prairies alluviales inondables, et pour moitié d’anciennes décharges contrôlées.
    Les premières esquisses ont été tracées dans les années 1989-1990 et l’avant  projet a été reçu  par la Municipalité en 1990. L’étude s’est déroulée de 1991 à 1994 puis le chantier de 1995 jusqu’à 2004 par tranches successives.
    Le nombre de paramètres présidant à l’élaboration d’un tel projet a été important ; il a fallu étudier la géologie, la pédologie, la flore, le paysage, l’hydraulique, et aussi l’urbanisme ou la dimension sociologique. Par ailleurs, et compte tenu du volume du projet et de son site, la loi Bouchardeau et la loi sur l’eau s’appliquaient, générant l’obligation d’étude d’impact et d’enquête publique. Comme il est dit plus haut, près de la  moitié était constituée d’anciennes prairies inondables (dites d’Aloyau), à l’époque traversées par deux fossés reprenant les eaux du ruisseau du Brionneau issues des Parcs St Nicolas, et se jetant dans la Maine.

     

    La partie supérieure du site avait été surélevée de plusieurs mètres de remblais contrôlés constitués de matériaux inertes (gravats) ; seuls quelques hectares y étaient à la fois en position non inondable et non dégradée par les activités humaines.

    Aujourd’hui, le parc favorise des liens avec les quartiers Saint Jacques, Belle-Beille et le quartier du Front de Maine. De la même manière s’y tissent des liens organiques et fonctionnels avec les grands espaces végétalisés voisins que constituent les parcs Saint- Nicolas (112 ha) et le parc de Loisirs du Lac de Maine (220 ha) grâce aux liaisons piétonnes qui constituent ainsi une promenade nature de 20 Kms en ville.

    Exemple de gestion différenciée appliquée au parc de Balzac.
    Ce parc d’une superficie de 50 hectares a été aménagé par tranches de travaux et est composé de milieux très différents :
    – des gazons « classiques » avec arrosage intégré
    – des gazons « classiques » sans arrosage
    – des zones de sous bois
    – une partie de marais
    – une partie de dunes gazonnées
    – des champs fleuris
    – une zone de pâturage
    Après cartographie de chaque type de milieu, nous avons défini nos modes d’intervention (fréquence et matériel le plus adapté). Cette phase ayant été faite en concertation avec les agents chargés de l’entretien.

      Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • Zitouni en Thaïlande : RAID THAÏ 2017 – jour 9

    UU

    Une très bonne journée de roulage aujourd’hui : 230 km … 

    Nous quittons sans regret la ville de Fang ce matin, très moche, direction plein ouest pour une première boucle qui, sur Google Earth était prometteuse mais qui, au final, s’est avérée très moyenne.
    La faute au béton qui remplace inexorablement la terre rouge des pistes. Mais là, ce qui est rageant c’est que cet axe maintenant bétonné ne sert visiblement qu’à accéder à une résidence Royale, tout là-haut, dans la montagne. La végétation commence à grignoter la chaussée.
    Seuls points d’intérêt : Une petite cascade et le point de vue depuis l’héliport de la résidence. C’est maigre.

    Ça monte … et ça descend ! …

    Nous ne nous attarderons donc pas dans le coin, d’autant moins que quelques nuages bien gris font descendre sensiblement la température et la luminosité.
    Nous redescendons dans la vallée pour, tout de suite,17 remonter de l’autre côté vers l’est.
    Une interminable piste nous attend, faite de pièges que nous prenons plaisir à éviter. Du single bien gras à la piste extra-large et damée n’attendant que la bétonnière, tout n’est que pur bonheur pour nous.

    Nous déjeunons dans un petit village d’altitude puis rebelote, à nouveau des dizaines de kilomètres de sentiers et de chemins.

    Un long moment nous allons longer une rivière saupoudrée de gros blocs de rochers. Superbe.
    Un peu plus loin Luc s’arrête au niveau de ce qui semble être un enchevêtrement de jeune thaï et de mobylette, un peu à la façon d’une concrétion du sculpteur César.
    Le jeune thaï, avec un bon coup dans le nez et une haleine de buffle s’en est mis une bonne dans une grosse descente en voulant éviter un poulet inconscient qui avait entrepris de traverser la chaussée en béton.

    Tout chiffonné sous son scooter après avoir maladroitement voulu épargner le bestiau, l’homme nous a vu arriver avec soulagement je pense.
    Le poulet, lui, ne verra plus jamais rien… sauf le wok qui le fera cuire !
    Il a fallu tout d’abord séparer la viande de la ferraille, ramasser les morceaux, béquiller la mobylette et faire asseoir le blessé.
    Plus de peur que de mal, apparemment. La peau un peu « pizza », c’est tout. Il s’en sort mieux que le poulet.
    La femme qui vient de récupérer le poulet déjà moitié « plumé-vidé » vient sermonner le cyclomotoriste, toujours dans le cirage.
    Nous restons encore quelques minutes, le temps que ses neurones se reconnectent et nous reprenons la route.
    Vers 16h nous sommes rendus à destination – Chiang Rai – notre ville étape.
    Ce soir, c’est Luc qui gère le choix de l’hôtel et du restaurant.
    Voilà pour aujourd’hui.
    La suite… demain … Zitouni et sa bande. 

      Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • Aveyron 2016 : Espalion / Château de Calmont ~ 2/2

    Château de Calmont d’Olt / Espalion … 

    Le Château Fort de Calmont d’Olt est un jalon important du Rouergue médiéval.
    Juchée sur un piton basaltique, cette sentinelle domine la ville d’Espalion, la Vallée du Lot, l’Aubrac et les Causses. C’est un parfait témoignage de l’adaptation architecturale des châteaux aux progrès technologiques et à l’évolution des techniques de siège.
    Les éclats de silex et la hache en pierre polie, retrouvés sur le site, témoignent de l’intérêt que l’homme lui porte depuis plus de 5000 ans.
    L’édification du château fort actuel a commencé dès le XIe siècle ; lors de la Guerre de 100 Ans (XVe  siècle) une deuxième enceinte dotée de huit tours ouvertes à la gorge est créée. Ensuite Calmont d’Olt ne sera presque plus modifié et conservera cet aspect de forteresse médiévale que nous lui connaissons aujourd’hui. Au XVIIe siècle, abandonné par ses propriétaires qui lui préfèrent les demeures plus confortables de la Vallée du Lot, il se ruinera.
    Le château de Calmont d’Olt surplombe de 530 m la ville d’Espalion et la vallée du Lot et offre une vue panoramique sur les monts d’Aubrac. C’est autour de l’an 1000 que se signalent les premiers seigneurs de Calmont.

    dès la porte d’entrée passée ! Wouah ! …

    Dès le 11e siècle, le château a une vocation purement militaire. Une première enceinte est construite. Puis au 15e siècle, une deuxième enceinte fut érigée avec huit tours. Du coup, le site commandait la route allant de Rodez à Aubrac.
    Sous la direction d’un natif de Saint-Côme d’Olt, Thierry Plume, le château fait l’objet d’une rénovation. Un travail, façon rocher de Sisyphe, où chaque pierre est rangée analysée, avant peut-être de retrouver un emplacement. Et quel miracle lorsqu’on retrouve sous des éboulis, une clé de voûte qui donne des indications précieuses sur la physionomie du château. Les membres de l’association Remparts parviennent à tailler les pierres avec les outils du Moyen-Age.

    Calmont c’est aussi un bon plongeon dans le Moyen-Age avec démonstrations à la clé. Lors des visites on peut assister au maniement d’arcs, d’arbalètes, d’épées et de comprendre la fabrication d’une cotte de maille qui pèse 25 kg.
    Classé monument historique, sur la Route des Seigneurs du Rouergue, un panorama exceptionnel sur des Causses à l’Aubrac … à ne pas manquer …

      Laissez-moi un petit mot ! … Merci …