Retour sur les lieux de vie de mes 14 ères années …

Trois lieux de vie durant mes 14 premières années … 1/3

… Le Puiset-Doré où je suis né … (Communauté de communes de Montrevault sur Èvre)
Le Puiset-Doré en bref :
Le Puiset-Doré est une ancienne commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire, devenue le 15 décembre 2015 une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Montrevault-sur-Èvre. Le nom composé de la commune a pour origine les noms de deux paroisses distinctes au XIe siècle : Puziacum et Doratum. Elles seront réunies au XIIe siècle.

La découverte de gisements de scories de fer sur la commune et dans la proche région atteste de l’exploitation ancienne de minerai de fer et expliquerait l’étymologie du Puiset par l’ancienne présence de petits puits de mines. Le Doré quant à lui pourrait désigner la rivière ou la limite (orée) rappelant peut-être que ce territoire est historiquement placé sur la frontière entre Anjou et Bretagne.
La commune est traversée par les ruisseaux “le Verret” côté du Puiset et la “Divatte” côté du Doré.
Les habitants de du Puiset-Doré se nomment les Puiset-Doréens et les Puiset-Doréennes.

Population :
La population de Le Puiset-Doré était de 1166 en 2012. La densité de population du village est de ~50 habitants par km².

 

Lieux et monuments :
– Toit de tuile “tige de botte” typique du sud Loire.
– Château du Doré (XIIIe siècle, privé),  Le Doré.
– Église Saint-Martin-de-Tours (1830), Le Doré.
– Église Saint-Christophe (fin XIXe siècle), place de l’Abbé-Orthion au Puiset. On y trouve plusieurs objets inventoriés et classés : ciboire, calice, patène de la seconde moitié du XIIIe siècle, dans l’église, coffret et ampoules aux saintes huiles du XIIIe siècle dans l’église du Puiset.

Période révolutionnaire :
Au début de l’année 1794, les habitants de la commune sont victimes des massacres perpétrés par les colonnes infernales envoyées par la Convention pour ravager la Vendée militaire.

Une vingtaine sont tués dans le bourg ou emportés pour être exécutés dans les communes voisines.
Le 12 mars 1794, les soldats mettent le feu au bois de Leppo par la route de Montrevault. Les habitants qui s’y étaient réfugiés prennent alors la fuite vers Villeneuve mais ils sont surpris par un autre groupe de Républicains. Cinquante-six habitants, dont des enfants, sont tués dans ce bois probablement aux côtés d’une cinquantaine d’autres habitants de la commune de Villeneuve aussi tués ce même jour.

J’ai passé mes dix premières années au Puiset malheureusement entre-coupées par la guerre de 39/45.
Malgré cet épisode, j’ai de très bons souvenirs de ma vie passée au Puiset-Doré. J’y avait mes grands parents maternels et mes grands parents paternels habitaient une commune voisine. Je n’ai pas connu mon Grand Père paternel, charpentier de mine dans la mine d’or de Saint Pierre Montlimart … décédé jeune, rongé par l’arsenic.
           Mon site web sur la rivière l’Èvre dont j’ai l’habitude de dire que je suis né dedans !

   Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

10 commentaires sur « Retour sur les lieux de vie de mes 14 ères années … »

  • Sympathique « retour en arrière » sur les lieux de ton enfance…

    je n’ai vécu assez longtemps dans aucun lieu pour m’en souvenir, entre le lieu de naissance Brest, puis Lyon et Angoulême entre 49 et 56 (père enseignant …beaucoup de mouvements)..

    bonne soirée

  • Moi j’aime pas trop retourner sur les lieux où j’ai vécu il y a longtemps. Tout change trop vite, on ne reconnaît plus ni les lieux, ni l’ambiance…

    Bonne journée

  • Avec ce retour au source émouvant, je découvre certaines informations (mon père a été sonneur de cloches !, habitat…). Merci Claude. Bisous
  • Merci de nous présenter le lieu de ton enfance , c’est bien d’y retourner . En ce qui me concerne je n’ai aucun mal à aller plonger dans mes racines d’enfance étant toujours restée à Metz ,  les bâtiments sont restés à leur place et je ne suis pas tres loin de l’endroit où j’ai passé aussi quinze années de mon enfance même un peu plus .

    Bonne soirée

    Bisous

  • ….merci à toi de nous présenter le « pays  » de ton enfance. Nous n’oublions jamais nos racines.

    Bises du jour

    Mireille du Sablon

  • Bonjour Claude, c’est toujours de retrouver là où nous avons eu une enfance heureuse.

    Bon début de semaine et bises audoises vers l’Anjou.

    chatou

  • De très belles photos mais tu parles de la guerre, je ne comprends pas …

    Tu es né avant ou pendant la guerre (39/45) ???

    Je ne te croyais pas si vieux !

    Heu, pardon, ce n’est pas péjoratif, hein ! 😳

    Bon début de semaine … en attendant un peu de pluie …
    Bisoux, cher claude

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.