• Peinture, sculpture et photographie 2/2 …

    Suite et fin …
    Tous les genres artistiques le 38ème Salon de Printemps du Lions Club

    Tous les genres artistiques dans un salon aux anciennes Écuries des Ardoisières (Trélazé) !
    De la peinture à la sculpture, en passant par la photographie… les visiteurs auront trouvé l’expression qui leur convient, au 37° salon de Printemps. « C’est un plaisir pluriel pour les yeux, pluriel encore par la diversité des œuvres, détaille le député-maire. La sculpture, les arts plastiques, la photographie, les peintures figuratives ou abstraites sont présentées dans une même équité de mise en valeur par les techniciens et les régisseurs.

    La rondeur de l’art ! …

    158 oeuvres, 52 sculptures, 120 artistes. Le 38e Salon de printemps jusqu’au dimanche 6 mai, aux Anciennes écuries.« Le Salon de printemps est le fruit d’une action commune aux cinq Lions club d’Angers et des partenariats avec le Crédit Agricole, les magasins Dalbe, l’imprimerie ICI, 49 Regards, et la mairie de Trélazé, explique-t-elle. Le soir du vernissage, nous décernerons six prix, dont le premier d’une valeur de 1 500 €, qui deviendra momentanément propriété du Lions club, pour ensuite enrichir la collection de la ville ardoisière. Cet événement incontournable de la vie culturelle angevine ouvre grand l’espace des Anciennes écuries aux premiers prix décernés en 2016 et 2017 et qui sont les invités d’honneur. »

    De l’art abstrait !
    Brigitte Blanchard, primée en 2016, est peintre professionnelle. Elle vit et travaille en Anjou depuis 1997. Diplômée de l’université Paris 1, elle anime de nombreux ateliers dans la région. Elle exposera donc lors de ce 38e Salon de printemps. Son travail s’inscrit dans la veine de l’abstraction lyrique, avec une préférence pour des artistes comme Zao Wou-Ki ou Soulages. Elle développe, dit-elle, «des atmosphères impalpables, où je recherche le vide, à la manière des philosophies indoues. Ma palette est composée de noir, de sépia, de bleu et de rouille. L’utilisation des blancs permet la respiration et le silence au sein de mes oeuvres ».

       Laissez-moi un petit mot ! … Merci

  • Le monde selon Gari (sculpteur sur métal) 2/2

    Heureux qui comme Gari … un mois au Vallon des Arts ~ suite et fin …

    L’artiste, qui vit et a son atelier à Ecouflant, expose au “Vallon des Arts” de son village.

    Heureux qui comme Gari revient dans son village, voir fumer la cheminée du Vallon des Arts. Et Gari, après tous ses voyages en Suisse, en Espagne, en Belgique, à Paris ou Briançon, a montré que son Loir gaulois et la douceur angevine lui plaisent davantage. 

    La chevauchée fantastique ! …
     

     

    « Il ne dit jamais qu’il a eu peur dans la gueule du lion. »

    Pourtant, il a dû trembler avant d’insuffler aux formes l’impulsion de l’idée, la vitalité de l’intuition.

    Comment réussir autrement à faire surgir des surfaces agencées les lois de l’harmonie et de l’équilibre ? Magie… Laissez-vous faire, laissez-vous embobiner, entortiller, ficeler par le charme de ces sculptures gracieuses. C’est à ce prix que le bestiaire s’agite.

    « Vous avez vu mon beau plumage » chante le coq. « Question beauté, je ne crains personne » réplique le lion. Le dromadaire se contente de leur tirer la langue.

    La ménagerie de Gari est fière. Ils en ont un sens du panache, ces animaux-là ! Avec ce brin d’humour sans lequel la fierté devient pesant orgueil, Gari rend expressives leurs mimiques, attitudes, froncement de museaux.
    En filigrane, s’imprime la philosophie du sculpteur qui a oublié d’être naïf. Parallèle au traitement des lignes, elle s’exprime joyeusement, naturelle collaboratrice de la sculpture. Pourquoi se vouloir grave et triste ? Mesdames et Messieurs, le grand spectacle de Gari a commencer ! E. Tenailleau

       Laissez-moi un petit mot ! … Merci …

  • La Fête de la Nature à Sainte Gemmes sur Loire …

    Sainte-Gemmes-sur-Loire, la Fleur du développement durable …

    La Fête de la Nature a été créée en 2007 sur l’initiative du Comité Français de l’Union Internationale de Conservation de la Nature et du magazine Terre Sauvage avec pour l’objectif de, tous ensemble, célébrer la nature chaque année.
    Après le succès d’une première édition prometteuse qui a réuni les gemmois et notamment une quarantaine “d’instagramers” dans nos jardins fleuris, Sainte-Gemmes-sur-Loire souhaite à nouveau proposer des animations gratuites pour apprécier les joies de la nature et faire découvrir d’autres facettes de notre commune.

    Ste Gemmes en fleurs à tous les niveaux …

    Le thème choisi cette année lie l’art et le végétal : « Sainte-Gemmes-sur-Loire, la Fleur du développement durable ». Avec sa toute nouvelle 4ème fleur, c’est toute la politique du développement durable de la commune qui est valorisée. En associant art et végétal, c’est la dimension culturelle de ce développement que Sainte-Gemmes-sur-Loire met en avant en 2018 en proposant diverses expositions et rencontres dans ses rues et jardins.

    • Exposition de sculptures en bois d’André GREZ « La Nature dévoile son Art » en présence de l’artiste
    • Exposition de photos sur les fleurs de nos prairies de Gérard BOUGUIER
    • Exposition des sculptures de Belmo

    • Circuit végétal dans les jardins du Presbytère : jardins à la française, jardin bleu, jardin vert, jardin jaune, potager, place de l’église, ruelle des douleurs
    • Installation d’œuvres de street art crées par les enfants des écoles de la commune – au niveau de la place de l’église et de la rue des Aralias
    • Exposition des photographies de Mme GREZ « Un œil sur la nature »
    • Performances de peintres en direct : nous invitons tous les peintres de la commune à les rejoindre pour participer

       Laissez-moi un petit mot ! … Merci …